Spa-Francorchamps, premier circuit connecté au monde

La directrice générale du circuit ardennais a présenté son plan de développement au Parlement. Pivot central: le virtuel…

Martial DUMONT
Spa-Francorchamps, premier circuit connecté au monde
Spa-Francorchamps devrait bientôt être le circuit le plus 2.0 au monde… ©ÉdA – 301512682551

Depuis le 1er juillet, la française Nathalie Maillet est devenue la directrice générale du circuit de Spa Francorchamps. Elle n’a pas traîné pour mettre sa nouvelle stratégie en place. Elle l’a présentée hier au Parlement wallon. Et se décline en 3 points.

1. Infrastructure digitale

L’objectif, dit Nathalie Maillet, est de faire de Spa-Francorchamps le circuit le mieux connecté au monde. Avec, notamment, la possibilité de le visiter intégralement ou de faire un tour de circuit virtuellement au travers d’un casque VR (virtual reality). Une mise en condition avant la visite physique.

« Nous travaillons à la création d'un nouveau modèle économique, dont le digital abolit les frontières, afin de développer le tourisme explique la directrice. Créer des espaces là où il n'y en a pas. Grâce à de nouvelles infrastructures digitales, nous pourrons offrir au public plus de services qu'à la maison pour qu'il revienne en masse sur le Circuit. L'avantage de la réalité virtuelle par rapport à des techniques de marketing plus traditionnelles est qu'elle permet déjà à l'utilisateur de "vivre" une expérience avant même de partir.»

Une application sera également développée. Ainsi que la présence du circuit sur les réseaux sociaux.

2.Une piste connectée

La piste sera elle aussi connectée.

« Nous voulons renforcer les informations dont le public disposera sur site grâce à un totem, des panneaux interactifs ou encore des panneaux LED qui permettront de mieux suivre les courses sur écran géant», dit Maillet.

3. Des jeux en live

Le but est d’attirer un nouveau public: courses de drones, organisation d’e-games et sports extrêmes devraient bientôt arriver dans les Ardennes.

Les mémoires du circuit

Le centenaire du Circuit sera célébré en 2021-2024.

Un des projets d'envergure pour attirer le public réside dans la création de 10 casques de 50 m2 disséminées sur le circuit. Ils créeront un véritable parcours touristique complet, explique Nathalie Maillet.

«Le but de ces " casques " est de redonner une partie du territoire virtuel du Circuit au public en échange de leurs mémoires qui apparaîtront dans les casques: photo, vidéo, nous ferons appel au public pour développer ce projet. Il s'agit ici d'instaurer un véritable échange collaboratif et de démontrer que le Circuit appartient à tous les Wallons».Ces casques permettront également une véritable visite du site dans son entièreté qui deviendra un lieu de randonnée ou de parcours cycliste grâce à des vélos louables sur place pour passer d'un casque à l'autre.