Darcis: «Contre Djokovic? On en est encore loin»

Sorti des qualifications, « la guerre» selon ses propres termes, Steve Darcis (ATP 162) sera opposé ce mardi au Turc Marsel Ilhan (ATP 198) qu’il a battu deux fois en Challenger, en 2011 (Scheveningen) et 2014 (Rennes).

Ar. B.
Darcis: «Contre Djokovic? On en est encore loin»
Steve Darcis espère poursuivre son chemin mais ne veut pas vendre la peau de l’ours. ©BELGA

Longtemps blessé au poignet (deux opérations), l’autre Belge du tableau final (avec David Goffin) avoue ne pas trop savoir ce qui l’attend (ne fût-ce que physiquement) après six matches de reprise à Bordeaux (3) et ici (3). Mais le Liégeois veut savourer… « Je me sens quasi à 100%, en tout cas en confiance après m’être extirpé des qualifications, j’ai des super-sensations, j’apprivoise un peu plus ma nouvelle raquette à chaque passage sur le court (nouveau modèle, nouvelle tension, nouveau grip…), j’ai bossé comme un fou pour revivre de tels moments. J’espère que ce n’est pas fini.» Car au 2e tour, c’est ni plus ni moins que la star Djokovic qui se profile. La ténacité de «Shark» à se relever mériterait bien d’être récompensée par ce duel de gala…

«Je vais déjà essayer de gagner mon 1er tour, tempère Steve. Jouer Djokovic, on en est encore très loin».

Darcis: «Contre Djokovic? On en est encore loin»