Le Mosa endosse son tablier de favori (Vidéo)

Les Jambois ont retrouvé leur jeu en seconde période de cette demi-finale des play-off. Faulx est confronté à des problèmes de rotations.

Philippe GILLES

Mosa Jambes 72 - Faulx 55

15-15, 19-15, 24-6, 14-19.

MOSA JAMBES: Dupuis 6, Maisocq, Franckinioulle 9, Baudelet 5, Monin 12 (2x3), Rotilde 11 (1x3), Hennart 8, Vandescure, Naveau 6, Du Four 12, Benne 2.

FAULX: Marchant 9 (1x3), Brouir 2, Comte 6 (2x3), Pêcheux 6, Grapotte 15 (3x3), Jacquemin 4, Biot 7, R. Jeanjot 4, A. Jeanjot 2, Scaillet 2.

Face à la défense de zone de Faulx, le Mosa Jambes patiente un peu plus d’une mi-temps pour trouver la bonne carburation. En resserrant leur propre défense, les joueurs de Frédéric Pillot se projettent plus rapidement vers l’avant et signent un troisième quart-temps de bonne facture (24 à 6!). Faulx confectionne les approximations et manque de justesse dans le jeu pour encaisser un 15 à 0 (36-34 à la 22e et 51-34 à la 27e ). Les visiteurs s’obstinent à shooter à distance d’autant que leurs pivots Marchant et Scaillet sont à ce moment déjà crédités de quatre fautes, ce qui amplifie le problème de rotations de Philippe Gasia, privé de… Gevaert, Hoët, Dubois et Lecharlier. L’écart maximal s’établit à la 34e (63-39) avant que les Falsitombiens ne baissent les bras.

Parce qu’auparavant, les deux équipes apparaissent bien stressées par l’enjeu durant la première mi-temps. Marchant inscrit son premier panier après un 0/6 de Faulx aux shoots et trois fautes. Mais les maladresses, de part et d’autre, les mauvaises passes ne permettent pas de vivre deux quart-temps de haut vol. Certes, le Mosa se porte à 29-20 à la 16e mais les deux missiles de Grapotte et les pénétrations de Biot ralentissent les Jambois. C’est 34-30 au repos avant un troisième quart-temps qui oriente donc l’issue du débat.

MOSA JAMBES

« La zone de Faulx nous a embêtés »

Régis Monin et les Jambois se sont libérés après la pause. «Il y avait le stress de l'enjeu et la zone de Faulx nous a embêtés en première mi-temps, dit l'ailier. Nous nous sommes adaptés à leur défense ensuite et nous nous sommes libérés en contre-attaques. En première période, le pourcentage n'était pas énorme mais nous avons le mérite de nous être repris en défense et en vitesse d'exécution. Mais nous ne devons pas sous-estimer Faulx et repartir mercredi prochain comme si c'était 0-0. Toutefois, grâce à ce premier succès, notre stress ne sera plus le même.»

FAULX

« Nous avons manqué de rotations »

Le pivot Valentin Marchant n'a pas vécu une grande partie, ni même une grande prestation personnelle. «Nous avons mal repris le match à la mi-temps, comme des perdants. Certes, on peut toujours dire que Faulx manquait de rotations, et c'est vrai mais nous n'avions pas de réussite et de fluidité dans le jeu. Dans ces conditions, le Mosa nous est supérieur et a connu plus de réussite.»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...