La jeunesse d’Andenne paie

Belgrade 52 - Andenne 63

19-11, 14-18, 8-17, 11-17.

BELGRADE: Destouches 10, Paris 3, L. Deneffe 2, Chapelle 3, Guion 3, Lacroix 7 (1x3), Bourotte 15 (1x3), Mélard 9.

ANDENNE: Mossoux, Tillieux 7, Delveaux 9 (1x3), Baudouin 3, Guillaume, Le Maire 12, Ronveaux 23 (1x3), Lambrechts 5, Suray 4, Bouchat, Gailly.

Choc de styles et de générations pour cette première demi-finale des play-off. Et c’est la jeunesse andennaise qui a pris le dessus sur l’expérience belgradoise. Le coach namurois Mathieu Stoquart, qui ne dispose déjà pas d’un noyau très large, devait faire sans sa meneuse Van Haecke et devait ainsi composer avec un banc réduit face à douze Andennaises. La fraîcheur physique a donc payé dans le final.

Mais les onze points d’écart au bout des quarante minutes ne reflètent pas la physionomie de la rencontre. Malgré leur 2-7 initial, les Andennaises semblaient tétanisées et ne profitaient pas de leur vitesse. Leur agressivité défensive étant mise à mal par un arbitrage sévère, elles n’arrivaient pas à s’adapter et laissaient Belgrade prendre l’avantage: 11-19 à la 10e . Emmené par sa meneuse Le Maire qui dictait un tempo rapide, Andenne revenait dans le coup mais était encore trop brouillon offensivement et n’arrivait pas à décoller avant le repos. Pour cela, il fallait attendre la fin du troisième quart-temps et la percussion de Ronveaux, notamment en contre-attaque (40-45). La fatigue belgradoise se payait cash et le panier de Bourotte à trois minutes du terme pour revenir à 50-53 ne changeait rien.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...