Namur assuré la troisième place

Gentson a offert une belle résistance. Cela n’a pas empêché Namur de gagner Avec la victoire de Waregem, la troisième place est assurée.

Pascal JASSOGNE
Namur assuré la troisième place
Basket ball Belfius Capitale Villeneuve D'ascq ©ÉdA – Florent Marot

Namur 77 - Gentson 62

20-16, 25-14, 20-14, 12-18.

NAMUR: 24/45 à 2 pts, 3/14 à 3 pts, 20/25 l.f., 42 reb. 14 f.p., Deneil 2, Palusna 7, Lefevre 4, Baggio 2, Bechoux 2, Miljkovic 3 (1x3), Sissoko 21, Delaere 2, Traoré 19 (2x3), Mayombo 15.

GENTSON: 13/38 2 pts, 9/26 à 3 pts, 9/14 l.f., 31 reb. 20 f.p., Maes 7 (2x3), Versavel 10 (2x3), De Meyer 7 (1x3), Lentacker 10 (2x3), Michiels 11, Uittenhove 5 (1x3), Bauters 3 (1x3), Iliaens 5, Heyse 0, Devos 4.

Tant les Namuroises que les Gantoises ont arrosé à tour de bras lors de ce match. Si les visitées ne furent guère adroites - on a senti l’absence d’Orekhova au périmètre - les Gantoises ont, certes, aussi vendangé, mais avec un peu plus de réussite. C’est vraiment en s’appuyant sur son jeu intérieur que Namur, via le double-double de Djénébou Sissoko (15 rebonds, 3 interceptions et 21 points) décidément très en forme, que les Namuroises ont pu faire fructifier leur avantage au fil des minutes. De 11-7 (5e ), elles ont maintenu leur avance (20-16 à la 10e ), avant de faire un écart nettement plus significatif dans les dernières minutes du second quart-temps (45-30 à la pause). Namur maintenait son avance (54-41 à la 25e) et restait confortablement aux commandes à la demi-heure (65-44). L’avantage de vingt et un points restait d’actualité à la 35e (69-48) avant que Sébastien Dufour ne fasse tourner son banc et ainsi donner la chance aux jeunes Lefevre, Bechoux et Baggio de participer à la victoire. Avec ce succès, Namur n’avait plus qu’à attendre le résultat du match entre Wavre-Sainte-Catherine et Waregem (50-69). Namur est donc assuré de terminer sur la troisième marche du podium. À noter que la rencontre contre Liège, initialement programmée samedi prochain est postposée au mardi 15 mars à 20h30 au hall Octave Henry.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...