Loyers se loupe face au Spirou

Loyers 70 - Spirou B 80

O.C.
Dominique ANCIAUX
Loyers se loupe face au Spirou
Loyers - Baasrode (BASKETBALL) ©EdA - 30729163079

19-17, 12-26, 16-19, 23-18

LOYERS: Santamaria, Sturam 15 (3x3), Demars, Van Doninck 14 (1x3), Delvosalle 2, Guillaume 4, Renard 10 (1x3), Pirlot 5 (1x3), Kiraranganya 6, Guns 8, De Campos 4, Pineur 2.

SPIROU CHARLEROI B : Van Campenhout 10 (2x3), Diop 20 (1x3), Morini 13 (1x3), D'hose 9 (1x3), Mouton 4, D'hoser 4, Van Steene 4, Caserot 16.

Au contraire des Carolos, privés de leurs joueurs de D 1, c’est au complet que les Namurois se présentent sur le parquet. Les premiers échanges sont équilibrés et Loyers peut encore compter sur Sturam pour alimenter le marquoir mais, en face, les jeunes Carolos s’accrochent et ne concèdent que deux points à la 10e : 19-17. Pour son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence, Renard se met immédiatement en évidence et grâce à ses huit points, les visités gardent les commandes jusqu’à la 16e (29-25). La pression défensive des visiteurs s’intensifie et les Namurois restent muets pendant trois minutes, encaissant un 10-0 (29-35). Trois mauvaises passes des Loyersois en fin de mi-temps permettent au Spirou de prendre treize points d’avance à la pause: 31-44.

Pourtant en déficit de taille, les visiteurs dominent le rebond, ce qui leur permet de continuer la course en tête dans le troisième quart-temps: 47-62.

Au pied du mur, les Rouges tentent de réagir et, si Van Doninck ramène son équipe sous la barre des dix points à l'entame du money-time (56-64), deux bombes de Van Campenhout relancent les visiteurs (60-73) qui assurent leur succès en fin de rencontre grâce à de nombreux lancers: 70-80.

Lambusart 81 - Belgrade 62

Le break en fin de 3e quart

16-19, 16-19, 26-14, 23-11.

LAMBUSART : Di Francesco 16 (1x3), A. Bastianini 11 (1x3), Poulain 27 (2x3), Nesbitt 4, Debèque 3 (1x3), Bastien 3, Belli 5 (1x3), Michielin 12 (1x3).

BELGRADE: Beca 13 (1x3), Van Landschoot 8 (2x3), André 8 (1x3), Steenberghs 5 (1x3), Demontis, M. Pirlot 12 (3x3), Héraly, Hogge 5, Cassart, Mommer 11 (1x3).

Lambusart a confirmé son court succès de l'aller. Les chiffres sont importants cette fois. Ils ne reflètent pourtant pas le cours du jeu, du moins en ce qui concerne les vingt-cinq premières minutes. Jusque là, les visiteurs de Pascal Chouli se sont plutôt montrés à leur avantage, obligeant rapidement les Mineurs à se lancer dans une éreintante course-poursuite. L'écart ne filait pas mais l'Union ne parvenait à recoller (et passer fugacement devant) à 23-21. Des bombes de Van Landschoot et Steenberghs redonnaient de l'air aux Namurois, aidés par une brusque montée en régime de Mathieu Pirlot. Finalement, Bastianini fixait la marque à 32-35 au repos.

Belgrade n’allait plus soutenir la comparaison longtemps. Après 34-45, la jonction était évitée une dernière fois à 44-45, grâce à Mommer et Beca. Ce dernier s’essoufflait. À l’intérieur aussi, Hogge et Van Landschoot commençaient à tirer la langue au rebond. Dominateur dans ce domaine, via Nesbitt et Belli, parfois alignés de concert, Lambusart passait le turbo tout en ajustant sa mire. Via 58-51 à la demi-heure, Lambusart se détachait inexorablement à 68-53 et 81-60, écart maximal.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...