Gasia prochain coach de Ciney

Il remplacera Maxence Gilet en R2.

F.M.
Thomas BASTIN
Pol-Émile MEUR
Gasia prochain coach de Ciney
Sombreffe-Ligny - Faulx (Basket-ball) ©EdA

Ciney 55 - Braine 79 : Plié après un quart-temps

9-27, 19-20, 16-17, 11-15.

CINEY: Henin 5 (1x3), Gilain 19 (4x3), Tonglet 8, André 2, Badoux 0, Houart 0, Legros 7, Garraux 4, Delvaux 0, Claisse 0, Van den Eynde 10

Braine prend rapidement les commandes grâce à une belle réussite aux shoots. Leur défense perturbe Ciney qui perd des ballons et ne parvient pas à approcher l’anneau: 9-27 à la 10e . Dans le deuxième acte, Ciney fait jeu égal mais Letroye tue tout espoir en réussissant tout ce qu’il entreprend. Dominé aux rebonds, Ciney ne parvient pas à réduire son retard: 28-47 au repos.

En deuxième période, le jeu est équilibré mais la réussite de Braine reste insolente. Ciney ne peut que limiter les dégâts via Gilain ou Legros qui réduisent le retard à une quinze points avant que les visiteurs ne repartent de plus belle vers la victoire: 55-79.

Le club de Ciney n'a pas tardé à trouver un remplaçant à Maxence Gilet en vue de la saison prochaine. C'est Philippe Gasia, actuel coach de Faulx en P1, qui aura à sa charge l'équipe de R2. «On s'est rapidement entendu sur la ligne de conduite sportive et j'ai accepté le challenge car je connais la structure du club de Ciney. Après quatre années magnifiques à Faulx, je n'ai pas beaucoup réfléchi à la proposition de Ciney», commente le principal intéressé. Le comité et le nouveau coach rencontreront les joueurs ce mardi. «Nous donnerons la priorité aux joueurs désireux de continuer. Nous allons reconstruire avec du local. Le premier critère de sélection se situera dans la motivation, l'envie de travailler du joueur et l'identité au club.»

Jette 69 - Erpent 76
16-20, 14-21, 28-25, 11-10

ERPENT: Fivet 11, Herquin 9, Garot 13 (1x3), Degey 8, A. Dewez 11 (1x3), Stienon 15 (3x3), Dufrasne 4, J. Dewez (1x3).

Les Collégiens voient rapidement que gagner contre ces Bruxellois ne sera pas chose facile. Ils sont en effet dominés 7-0 après quelques minutes de jeu. Pas du goût de Fivet qui remet alors son équipe sur les rails. Ils prennent la tête grâce à une excellente réussite aux shoots: 30-41 au repos. Au retour des vestiaires, ils s'endorment malheureusement sur leurs lauriers et gaspillent en attaque. Le résultat? Les Bruxellois repassent devant à huit minutes de la fin: 65-61. Mais les Namurois fournissent un dernier effort, qui s'avère être décisif. Le coach Jacobs se réjouit: «Nos shoots et notre collectif ont permis de déstabiliser leur zone!»

Awans 87 - Beez 76
19-31, 24-18, 18-14, 26-13

BEEZ: Mathieu-Bonifaci 2, Despontin 11, Massaux 2, Prinsen 7, Wanet 14, Jacobs 12, Van Hamme 14, Germiat 8, Otte 6.

Beez a mordu la poussière à Awans 87-76, dans une rencontre pourtant dominée durant trente minutes. «C'était un super-match durant une demi-heure. En fin de rencontre, Despontin et Prinsen prennent cinq fautes et on se fait passer devant, explique le coach Didier Prinsen. Nous avons fait une excellente première période. Avec une telle physionomie, il y a forcément des regrets, surtout que nous n'avons pas été aidés par l'arbitrage. Mais c'est une équipe qui va finir dans le top 6.» Les Rouges comptent une sixième défaite et la lutte pour le top 4 s'annonce serrée.