Pour une plus grande visibilité ?

La Coupe de la province de Namur serait-elle à jamais une compétition mal aimée, qu’on ne cesse de réformer pour la rendre attrayante?

Philippe GILLES
Pour une plus grande visibilité ?
Basket Coupe de la Province Minimes Garçons : Natoye-Andenne (04-04-2015) ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Décidément, la coupe de la province de basket n’est pas la compétition la plus sexy qui soit. Avec deux tours disputés dès le mois d’août, un règlement qui ne cesse de changer d’année en année, des demi-finales étalées sur trois longs mois, au bon gré des clubs, il est effectivement difficile de la rendre attrayante. Le comité provincial namurois pense d’ailleurs la réformer à nouveau.

«Sportivement, on ne peut pas dire que les coupes de cette saison se passent mal, confie le responsable de cette compétition, Jean-Marie Deleuze. Nous avions décidé de ne plus disputer les demi-finales par soumissions parce que nous avons bien dû faire le constat que, sur terrain neutre, elles n'attiraient personne, si ce n'est bien sûr en finale. Avec des demi-finales aller-retour, chez eux, les clubs peuvent attirer du monde et tout le monde a de véritables chances de se qualifier. Cela étant, nous devons revoir le calendrier.» En effet, il suffit de jeter un coup œil sur le programme pour se rendre compte que les dates sont fixées au compte-gouttes en fonction des disponibilités des salles et… des comitards mais aussi parfois par un jeu d'influence entre clubs compte tenu de l'effectif présent au bon moment. «Plutôt que de dire au club que les demi-finales doivent se jouer du 13 décembre au 13 mars, nous imposerons à l'avenir deux périodes d'un mois et demi chacune, d'abord pour les matches aller puis pour les matches retour.» Au moins, on évitera que dans une même catégorie, deux équipes n'aient pas encore disputé le match aller alors que l'autre demi-finale a déjà livré son vainqueur. Comme les coupes AWBB, les coupes de province auraient à gagner d'une plus grande visibilité.

Par ailleurs, le programme des finales à Ciney est déjà établi: samedi 26 mars: 10.30 benjamins, 12.00 pupilles, 14.45 cadets, 17.00 minimes, 19.30 messieurs; dimanche 27 mars: 10.30 benjamines, 12.30 minimes-pupilles, 14.45 cadettes, 17.00.