Jambois conscients, pas résignés

Natoye - Mosa Jambes (ce soir 20h30)

Guy BEAUGNEE
Jambois conscients, pas résignés
Basket Ball Mosa jambes - Natoye ©EdA - Florent Marot

Le 31 janvier dernier, la manche aller des demi-finales de la Coupe de la province entre Mosa Jambes et Natoye n’avait pas tenu ses promesses tant la sortie des Jambois avait été supplantée par la prestation des Condrusiens (51-76). Accusant vingt-cinq points de retard, les Namurois peuvent-ils refaire surface?

Le mentor mosan, Frédéric Pilloy, ne s'avoue pas vaincu à l'avance. «Un match de Coupe reste un match de Coupe. Cela dure quarante minutes et tout reste possible, confie le coach. Ce dernier dimanche, face à Faulx, nous avons livré une très belle prestation, synonyme de bonne préparation pour le match de ce mercredi.»

Toutefois, les Natoyens sont échaudés par un certain match de championnat. «Nous avons une revanche à prendre, enchaîne le mentor natoyen, Bastien Gilain, sur l'équipe du Mosa Jambes qui est la seule formation à s'être imposée chez nous cette saison. Il s'agira donc d'être prudent dès l'entame du match.»

Mais la question est de savoir comment les Jambois vont s'y prendre pour bousculer une équipe natoyenne qui tourne à plein régime depuis plusieurs semaines. «En effet, Natoye est une équipe complète avec des éléments de valeur dans tous les secteurs, ajoute Frédéric Pilloy. De plus, c'est un groupe très jeune qui joue pendant quarante minutes. Si nous voulons espérer quelque chose de positif, nous devrons essayer de faire douter notre adversaire dès le début du match. J'espère donc que mes joueurs livreront une bonne prestation afin de n'avoir rien à se reprocher.»

«Le match aller m'importe peu, conclut Bastien Gilain. En effet, nous voulons gagner chez nous et montrer un beau visage à nos supporters. Il sera dès lors interdit de faire preuve de suffisance. La finale est à ce prix.»