D 1 et « loisirs » à Natoye

Le club de Natoye alignera deux équipes handibasket la saison prochaine, dont une en division 1 nationale.Le projet est mûr.

Philippe GILLES
D 1 et « loisirs » à Natoye
handibasket ©ÉdA – 2171915974

Le projet handibasket à Natoye prend de la consistance. Les bases jetées lors de la visite du ministre Collin en décembre 2014 trouvent leur aboutissement, d’une façon inédite puisque le club de Natoye alignera, la saison prochaine, deux équipes de basket en chaises roulantes, l’une amateur - ce qui était envisagé - mais aussi une formation en division 1 nationale.

«Nous sommes entrés dans la deuxième étape, la concrétisation», confie Yves Van Wonterghem, l'un des initiateurs. Le projet amateur est lancé, un subside de 35 000€ nous a été accordé par le ministre des sports, René Collin, pour l'achat de chaises pour ces débutants.»

Mais le club franchit une autre étape, dans la veine de l'engouement suscité par cette initiative. «Nous alignerons aussi une équipe qui disputera le championnat normal de la division 1 belge. Ici, le coach sera Jacques Wilmus, le même que celui de l'équipe nationale de handibasket. Un ancien arbitre, je me souviens de lui quand je jouais en D3», ajoute Van Wonterghem.

Si l'équipe «loisirs» dispute d'abord des joutes amicales, Natoye avait besoin d'une aide de dix à douze mille euros par an de fonctionnement. «Nous avons sollicité le ministre Maxime Prévot qui a l'action sociale dans ses attributions et la députée provinciale aux sports Geneviève Lazaron. Cette somme nous permettra de faire face aux frais de coaching, d'arbitrage, d'affiliation, de location de salles, de matériel technique comme les pneus des chaises… Certes, il n'a jamais été question de payer les joueurs.» Ainsi, le 1er août, toute la structure sera en place et «ce qui nous plaît dans le projet, c'est aussi l'inclusion des sportifs non valides parmi les valides.»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...