Loyers décimé par les blessures

Voilà deux ténors de la série pour les clubs namurois. Avec cinq succès d’affilée, Belgrade est davantage sur le velours que Loyers avec ses quatre blessés.

O.C.
Loyers décimé par les blessures
Basket-ball D3 : Belgrade - Loyers (13-12-2015) ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Loyers - Ekeren (s. 20h45)

Lourdement battu la semaine dernière à Lambusart (97-67), Loyers ne nourrit guère d’espoir pour la venue du solide leader d’Ekeren ce samedi soir. Plus encore que les résultats impressionnants des Anversois, seulement deux défaites, ce sont avant tout les nombreuses blessures enregistrées dans le noyau loyersois qui inquiètent le coach.

«Ce n'est déjà pas simple de jouer les leaders, n'oublions pas que nous avions été battus 73-54 là-bas, mais ça le devient encore bien plus avec une équipe réduite à six joueurs, constate Étienne Louvrier. Renard devrait encore être absent cinq semaines, Pineur au moins deux, Delvosalle on ne sait pas encore, et Guillaume est plus qu'incertain. Dans ces conditions il faut rester réaliste. Certes, un match n'est jamais perdu d'avance, autant déclarer forfait si tel était le cas, mais nos chances sont minimes. D'un autre côté, autant être privé de nos joueurs pour ce match car les trois rencontres qui suivent seront bien plus importantes, à commencer par Nivelles la semaine suivante. Moralement, ce n'est pas facile, et encore moins après le match à Lambusart car, même déforcés, sur le terrain nous étions cinq contre cinq, avec le résultat final que nous connaissons! Face à Ekeren, nous tenterons de faire de notre mieux mais nous devons faire le gros dos actuellement en attendant des jours meilleurs. Nous ne sommes mathématiquement pas encore à l'abri. Il nous faut encore cinq ou six victoires et j'espère que nous serons capables d'aller en chercher plus encore.»

Belgrade - Lommel (d. 17 h)

Belgrade sur ses gardes

Invaincus depuis le changement d’entraîneur, les Belgradois seront plus que jamais sur leur garde pour la venue de Lommel, une équipe qui ne compte qu’une défaite de plus que les Namurois qui occupent tout de même la quatrième position.

Victorieux à l’aller (68-70), les Belgradois s’attendent à un match compliqué face à une des deux seules équipes à avoir battu les leaders d’Ekeren cette saison (100-101).

«Ce match sera un solide test pour nous qui allons probablement encore devoir nous passer de Mommer, Depouhon et André, prévient le coach namurois Pascal Chouli. Lommel fait partie des grosses pointures de cette division avec des joueurs clés que je connais bien tels Hendrickx, Norwell ou encore Jacobs. Ce sont deux oppositions de style qui vont s'affronter. D'un côté des Lommelois très offensifs et, de l'autre, notre défense qui est la clé de nos succès.»

Mais Lommel est une équipe intelligente qui sait profiter des faiblesses de son adversaire.

Ce sera à nous d’être particulièrement vigilants et, plus que jamais, il faudra que mes joueurs se mettent au service les uns des autres. Lommel est une équipe qui est capable de tout et nous nous y préparons. Nous sommes à cinq succès d’affilée et nous aimerions repousser le plus loin possible la première défaite. L’équipe se prend au jeu et, à la maison, nous devons essayer de prendre un maximum de points, avant, ne l’oublions pas, trois déplacements, à Neufchâteau, à Geel et à Baasrode. On dit souvent que le mois de janvier est important, espérons qu’il s’achève comme il a débuté.»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...