Quatre interceptions, le match bascule

Ce n’était pas le bon jour des Belgradois qui ont multiplié les maladresses et les mauvaises options. Les Malonnois ont davantage joué juste.

Philippe GILLES

Belgrade B 58 - Malonne 74
13-17, 19-12, 10-20, 16-25.

BELGRADE B: Ponsard 6 (2x3), Cassart 8 (2x3), Héraly 8, Philippart 10 (1x3), Marchal 4, T. Hubert, Opsommer 4, Tillieux 3, Bource 6, Léonard 7, Drioul 2.

MALONNE: C. Gilet 3 (1x3), Descy 2, T. Gilet 15 (1x3), Pilette 26 (1x3), Decocq 5, Mouchart 6, Dethy, A. Hubert 8, Thimister 8 (1x3), Marx 1.

L’absence de Lalieux dans la raquette belgradoise a pesé sur un derby namurois qui permet aux Malonnois de prendre une large revanche du match aller. Dès les premiers instants en effet, Hubert, Thimister et Pilette forcent un premier écart (0-7) avant que les visités ne tentent d’équilibrer le débat. Confrontés à une défense collective bien organisée, ils subissent le rebond alors que les lancers francs laissent aussi à désirer. Toutefois, un trois-points de Cassart et un temps mort visité leur donnent plus de hargne pour attaquer l’anneau (13-17 à la 10e ).

Mieux, ils parviennent à hausser leur défense et, de fait, c’est véritablement une disette offensive qui s’installe dans la partie puisque seulement deux paniers sont inscrits de chaque côté en cinq minutes (19-21). C’est d’abord Cassart, Marchal et Héraly qui cassent cette mauvaise dynamique: 32-29 au repos.

Et si le match s’enlise encore de longues minutes (39-38 à la 28e ), la suite imminente décide de l’issue du match. Quatre interceptions malonnoises grâce à une bonne pression défensive apportent la solution en contre-attaques: 42-49 à la 30e .

Malgré un retour à 49-49, la zone verte commence à user les Belgradois qui s'énervent. Des rouspétances puis un geste de mauvaise humeur font qu'Opsommer, exclu, doit regagner les vestiaires à la 32e . Plus rapides en transition offensive, Malonne inflige en somme un 17 à 0 (49-66) à ses hôtes en l'espace de quatre minutes.

Les jeunes Belgradois subissent dès lors la fin de la partie au cours de laquelle Pilette inscrit encore 26 points.

Il n'a pas été aussi prolifique que la semaine passée, le meneur belgradois. «Mais en première mi-temps et au début du troisième quart, nous avons fait une bonne défense. Après la sortie de Hugues (Opsommer), nous avons perdu le fil du match, mentalement. Et à la fin, nous avons commis trop de pertes de balles. Leur press nous a bien embêtés, c'est vrai, et nous nous sommes trop focalisés sur l'arbitrage au lieu de rester calmes. Nous n'avons plus trouvé la bonne solution.»

L'ailier meneur a su donner les coups d'accélération qu'il fallait pour permettre à son équipe de s'octroyer une neuvième victoire. «À la mi-temps, les deux équipes avaient énormément de déchet dans leur jeu. Nous savions qu'il manquait deux joueurs à Belgrade mais, surtout, nous voulions notre revanche. Quatre contre-attaques ont fait paniquer l'adversaire. Nous sommes reboostés, après notre succès au Campinaire, pour aborder Braine la semaine prochaine.»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...