Namur ne compte pas spéculer

La visite d’Ostende, ce soir à 20 h30 au hall Octave Henry, vient à pic pour préparer le rendez-vous en Coupe contre Monceau.

Pascal JASSOGNE
Namur ne compte pas spéculer
Basket-ball dames : Monceau - Namur (10-01-2016) ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Namur retrouve l’espace d’une semaine le rythme de coupe d’Europe. Ce soir, la visite d’Ostende entame cette semaine chargée qui verra ensuite les Namuroises refaire un petit tour à Spirou Monceau, le jeudi 21 à 20h30, avant de recevoir Willebrœk, dimanche 24 janvier à 18h30.

«On aborde un agenda chargé et nous avons bien travaillé pour nous y préparer, indique Sébastien Dufour. Ce travail intensif nous a permis de renforcer certains points de notre collectif. Nous avons suivi le programme mis en place et nous pouvons aussi saluer le retour de toutes les joueuses. Chaque semaine, nous devons continuer à grandir en tant qu'équipe. Pour le moment nous n'utilisons pas encore toutes les possibilités de notre noyau. Pour être concurrentiel et c'est primordial, on doit encore travailler, perfectionner notre jeu, nos automatismes. On sait que notre chemin est encore bien long mais on l'a vu, dimanche dernier, contre Monceau, nous sommes vraiment sur la bonne voie.»

C’est donc avec son équipe au grand complet, Mijlkovic y compris, que Sébastien Dufour attend un adversaire vraiment à la portée de son équipe.

«On va jouer ce match en y mettant beaucoup de sérieux. Notre objectif est de boucler ce mois de janvier sans la moindre défaite. On veut pouvoir aller à Waregem (le 6 février) en toute sérénité. On sait que si nous passons en coupe, on retrouvera Waregem en demi-finale, pour deux rencontres. On le voit, rien ne sera facile pour aller au bout des deux compétitions qui nous mobilisent encore. Mais avant de spéculer sur ces rencontres, notre priorité est de bien aborder ce match contre Ostende et surtout le gagner. Ensuite, on verra…»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...