Barreda pénalisé, Benavides vainqueur de la 3e étape

L’Argentin Kevin Benavides (Honda), 2e derrière son coéquipier Joan Barreda Bort, a finalement été déclaré vainqueur de la 3e étape du Dakar après une pénalité infligée à l’Espagnol.

Barreda pénalisé, Benavides vainqueur de la 3e étape

En 2h31 min 03 sec, Benavides a donc devancé un autre pilote Honda le Portugais Paulo Gonçalves, 2e à 26 sec, le Français Antoine Meo (KTM), complétant le podium, à 27 sec du vainqueur.

Barreda Bort a parcouru les 190 kilomètres de la spéciale, une nouvelle fois raccourcie en raison des conditions météo difficiles empêchant encore le déploiement du dispositif de sécurité aérien nécessaire à la course, en 2h 30 min et 37 sec. La spéciale devait initialement compter 314 kilomètres. Mais il a ensuite écopé d'une pénalité d'une minute pour excès de vitesse, ce qui l'a relégué au 5e rang, à 34 sec de Benavides.

Antoine Meo (KTM), quintuple champion du monde d’enduro et qui dispute son premier Dakar, a donc signé son premier podium.

Au classement général, le Slovaque Stefan Svitko (KTM), 4e de l’étape, a pris la tête avec 34 sec d’avance sur Benavides, Barreda Bort étant troisième à 46 sec.

Avec une 9e place dans la 3e étape, Alain Duclos (Sherco), le Français le mieux classé, pointe au 5e rang, à 56 sec de la tête.

Vainqueur de la 2e étape lundi, l’Australien Toby Price (KTM) a concédé un peu plus de 8 minutes et glisse en 9e position au général avec 4 min 49 sec de retard sur le nouveau leader.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.