Record pour le Christmas à Cerfontaine

Durant cette première semaine de vacances de Noël, le BC Cerfontaine accueille une nouvelle fois le Christmas Basket dans ses installations.

Julien MARET
Record pour le Christmas à Cerfontaine
Christmas au BC Cerfontaine ©ÉdA – 30680502965

Le BC Cerfontaine accueille une nouvelle fois le Christmas Basket dans ses installations. Le club fagnard est le seul de l’Entre-Sambre à proposer cet événement dans la région.

«Avant, le Christmas était organisé à Chimay par le club de Mariembourg. Je me souviens que j'étais stagiaire à cette époque-là, se remémore la coprésidente fagnarde, Pauline Belleflamme. Depuis 2006, nous l'accueillons, sans interruption, dans nos installations».

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le stage connaît de plus en plus de succès. «Au début, nous comptabilisions une petite vingtaine de participants. 2015 est l'année record pour nous car nous ne comptons pas moins de 33 stagiaires, nous n'en avons jamais eu autant!» Si la grosse majorité des enfants provient du club de Cerfontaine, un bon contingent de jeunes issus du club de Mariembourg participe au Christmas cette année.

L'organisation générale du stage est aussi à épingler. «Gérard Legrand gère ça de main de maître. Toute la structure mise en place sur le côté tourne très bien où nous avons plusieurs réunions en amont de cette première semaine de vacances de Noël».

Mais que pense la dirigeante cerfontainoise du Christmas en général? «Il permet au BC Cerfontaine d'accueillir des coaches de renommée et d'en faire profiter les jeunes de la région. Le fait d'avoir un coach différent chaque jour fait découvrir le basket via une approche différente aux jeunes et aux moniteurs. Tout le monde y est gagnant. Je suis amplement satisfaite de l'organisation.»

Daniel Parenté aux commandes

Ce lundi, les stagiaires ont droit comme coach principal, à un grand nom du basket hennuyer en la personne de Daniel Parenté, entraîneur de la Régionale 1 de l'Olympic Mont-sur-Marchienne. Après un échauffement assez physique, les jeunes ont eu droit à une série d'exercices où ils ont pu perfectionner leur maniement de ballon. Après un break de midi bien mérité, ils ont enchaîné avec du shoot pour terminer par des séances de deux contre deux et un petit concours de rapidité. «C'est la troisième fois que je me rends à Cerfontaine en tant que coach principal et c'est à chaque fois un réel plaisir, avoue l'entraîneur Daniel Parenté qui lui aussi est amplement satisfait du Christmas. Chaque année, on change de lieu et c'est intéressant tant pour nous qui voyons de nouvelles têtes que pour les gamins qui peuvent apprendre de nouvelles choses. De plus, les organisateurs répartissent bien les lieux de stage pour les coaches. Je me rendrai encore à Nivelles avant de profiter de mes congés hivernaux».