Rochefort « revient de nulle part »

Les Rochefortois ont mieux géré la prolongation qu’Andenne pour s’imposer. Toutefois, les Andennais n’ont pas démérité (70-77).

Philippe GILLES
Rochefort « revient de nulle part »
basket-ball andenne rochefort ©ÉdA – Florent Marot

Que ce soit en Coupe au Mosa Jambes ou en championnat face à Rochefort, les Andennais ont perdu dans l’ultime minute du quatrième quart-temps tout le bénéfice d’une grosse prestation. Las, les joueurs de Pierre-Yves Delveaux restent à quatre succès en treize matches.

Il était passablement abattu, le coach, à l'issue de la partie. «Nous menons encore à vingt-sept secondes de la fin, puis nous commettons des erreurs de jeunesse. C'était déjà le cas contre le Mosa, contre Natoye, confie-t-il. Certes, nous sommes battus par une solide équipe de Rochefort mais Andenne a beau faire son maximum, cela ne suffit apparemment pas face au Top 4. Nous travaillons mais il faut reconnaître que nos efforts ne nous rapportent rien.»

Sa déception est ainsi exacerbée par le fait qu'Andenne a fait jeu égal avec les Marcassins durant les quatre quart-temps et mériterait un classement plus exposé. «Rochefort possède des shooteurs, le danger peut venir de partout, on le sait, ajoute-t-il. Malgré cela, nous avons bien cru que Rochefort était K.-O. dans le quatrième quart. C'est d'autant plus frustrant.»

«Andenne avait la vitesse, Rochefort avait les grands. Nous avons joué sur nos points forts, assure Laurent Costantiello, le récent coach des Rouges. Défensivement, au quatrième quart-temps, nous méritons de perdre. Dans le jeu proposé, nous revenons toutefois de nulle part. Puis Degée a montré qui était le chef! Techniquement, le match n'était pas très bon mais nous avons pu bénéficier de deux ou trois possessions dues aux maladresses de l'adversaire pour émerger dès lors aussi que Gauthier Lempereur a pu canaliser De Bruyn qui aurait pu faire la différence en fin de compte.»

En P 1, le quatuor de tête (Natoye, Mosa Jambes, Faulx et Rochefort) se détache encore un peu plus.