Il franchit la ligne d’arrivée du marathon de New York… et se perd pendant deux jours dans la ville

Un coureur italien de 30 ans avait disparu après avoir franchi la ligne d’arrivée du marathon de New York, dimanche dernier. Il a été retrouvé mardi… toujours vêtu de sa tenue de course.

Ch.D.
Il franchit la ligne d’arrivée du marathon de New York… et se perd pendant deux jours dans la ville
ZB4575_255594_0013 ©Reporters/Photoshot

Gianclaudio Marengo n’avait plus donné de signe de vie depuis dimanche 1er novembre dans l’après-midi. Cet Italien de 30 ans courait le marathon de New York avec un groupe de personnes venant comme lui d’un centre de désintoxication situé près de Rimini en Italie.

Distancié par son groupe durant la course, Gianclaudio franchit seul la ligne d’arrivée à Central Park. Ayant égaré les indications lui permettant de retourner à son hôtel, il décide de rester dans le parc, espérant retrouver une connaissance sur place…

Ne parlant pas anglais, le coureur ne retrouve personne et se perd… Il passe une première nuit dans la rue. Le vol du retour vers l’Italie étant prévu le lendemain, il espère retrouver ses compagnons à l’aéroport John Kennedy à ce moment-là. Mais sans document, il lui est impossible de rentrer dans l’aéroport… Gianclaudio passe donc une deuxième nuit dans les rues new-yorkaises.

L’histoire se finit bien car le lendemain, un policier en civil le reconnaît, vêtu de sa tenue de course, dans le métro de la ville. «J’ai pris un siège et, littéralement, il s’est assis en face de moi, raconte l’agent dans le New York Times, qui lisait au même moment un article évoquant la disparition sur son téléphone.

Conduit à l’hôpital en raison d’une légère déshydratation, Gianclaudio se porte bien… Il n’oubliera pas de si tôt ce marathon new-yorkais.

Le centre de désintoxication assure dans un communiqué qu’il ne souffre pas de maladie mentale comme ont pu le dire certains médias. Cependant, l’établissement précise qu’«il est assurément quelqu’un de fragile, vulnérable et très émotif.»