Romedenne poursuit son sans-faute

Gembloux B 3 – St-Ghislain 2

(25-17/25-21/24-26 / 12-25/18-16)

Gembloux s’attendait à un match difficile et ce fut bien le cas. Pourtant, l’entame du match se passa comme les Gembloutoises l’espéraient. De bons services dans les bonnes zones empêchaient les adversaires de passer par leurs centres. Les «Coutelières» tenaient ce cap pendant presque trois sets, puisqu’elles bénéficiaient même de deux balles de match à 24-22. Mais elles n’arrivaient pas à conclure et ce fut le début d’un véritable calvaire. Alors que les visitées menaient 9-6 au quatrième set, les Hennuyères alignaient onze points d’affilée. Rien n’allait plus et St-Ghislain infligeait aux visitées un cinglant 12/25. Dans le dernier set, les deux équipes se tenaient, même si Gembloux était régulièrement devant au marquoir. Au bout du suspense, les visitées s’imposaient par le plus petit écart.

Romedenne 3 – Barbar C 1

(25-13/25-17/24-26/25-12)

Après sa brillante victoire à Chapelle la semaine précédente, Romedenne se devait de confirmer face à l’équipe de Barbar Ixelles, qui ne comptait qu’une seule victoire en quatre matches. D’emblée, les visitées imposaient leur jeu (8-2 et 16-11). Les visiteuses, dépassées dans tous les domaines, rataient aussi plusieurs services. Le deuxième set fut déjà plus disputé. Souvent dominées, les Bruxelloises s’accrochaient (16-15), mais ne pouvaient résister jusqu’au bout. On pensait Romedenne parti pour une victoire facile, mais c’est sans compter sur la détermination des visiteuses, qui profitaient d’un laisser-aller de leurs hôtes, accumulant mauvaises réceptions et erreurs individuelles. Le coach visité faisait logiquement tourner son banc et, dans la difficulté, Romedenne s’octroyait une première balle de match à 24-23. Mais I. Gilles servait trop long et Ixelles ne gâchait pas l’opportunité de conclure. Piquées au vif, les Romedennoises reprenaient immédiatement les commandes et le quatrième set fut à sens unique. Plus déterminées, elles ne laissaient que douze points à leurs adversaires. Les protégées de C. Soumoy restent ainsi sur un 12 sur 12 et s’installent en tête de la série.