Réunifié, Arsimont vise le top 4

À la tête d’une équipe réunifiée, le coach Eddy Matthijs peut compter sur le physique des plus jeunes et l’expérience des anciens.

Brigitte LACREMANS
Réunifié, Arsimont vise le top 4
Volley-ball P1 : VC Anhée A - EV Arsimont A (17-10-2015) ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Eddy Matthijs occupait déjà la fonction de coach auprès des filles d'Arsimont depuis trois ans, les faisant évoluer de P4 en P2. «À côté de cela, avec un groupe d'anciens, nous avions recréé une équipe en P3 messieurs. Nous sommes montés en P2 et, la saison passée, nous avons terminé deuxième. En même temps, la N3 est descendue en P1. Mais nous ne voulions pas aligner deux équipes en P1. De plus, une partie des joueurs des deux formations voulait soit arrêter, soit quitter le club. D'autres sont restés en P2 ou sont blessés actuellement. Les 7 joueurs restant de chaque côté ont proposé que je me charge du coaching et des entraînements pour une seule équipe reconstituée. J'avais déjà repris le flambeau il y a quelques années au club voisin d'Arabis, j'ai donc accepté le défi.»

Votre formation a donc été fortement remaniée par rapport à la saison dernière…

Oui, nous proposons un mélange de 7 anciens joueurs de N3, tous jeunes mais avec une condition physique impeccable, et 7 plus âgés mais avec une expérience sans pareil. Les jeunes ont, malgré le peu de victoires engrangées l’an passé, gagné en maturité, principalement en s’habituant à la vitesse de jeu.

Quelles sont les qualités de ce groupe?

La taille moyenne de l’équipe et l’appui des anciens pour les jeunes, surtout mentalement. Et une grande volonté d’apprendre de tous!

Et vos faiblesses?

Le niveau tactique des jeunes et le manque de fraîcheur sur un long match pour les plus anciens. Nous travaillons tout cela aux entraînements…

Quels sont vos objectifs?

Une place dans le Top 4. Et la finale de la Coupe serait la cerise sur le gâteau. Si l’occasion se présente, nous réfléchirons pour remonter en N3. Quoi qu’il en soit, nous prendrons chaque match comme un défi. Aucune équipe ne sera prise de haut. Nous nous méfierons malgré tout d’Anhée qui est proclamé candidat au titre, puis de Ciney et Lesse-et-Lhomme.

Et la formation des jeunes dans tout ça?

Nous avons une P3 de très jeunes joueurs, entraînée par Denis Sterckx et J-F Legrand, ainsi qu’une P2 au noyau plus étriqué, un «laboratoire» pour les jeunes qui progressent car vu mon énorme effectif en P1, je ne peux pas leur donner de temps de jeu.

Que dire du match de ce week-end?

Nous avons perdu face à Anhée où nous avons été dominés par une formation très affûtée, au jeu simple et efficace. Mes garçons ont commencé la rencontre assez stressés. Les services étaient trop gentils. Et les leurs nous ont mis en difficulté. Nous n’avons pas su développer notre jeu… Malgré trois rotations, rien n’a tourné comme d’habitude.

Le noyau: D. Maquestiaux, A et P. Michel, E. Matthys, B. Pequet, R. Fissette, M. Capuzzo, J. Thirifays, L. Simon, D. Achenne, E. Piret, A. et E. Liégeois, D. Sterckx