Namur s’exporte très mal

Les Namuroises ont pris une leçon chez les «Louves». Une réaction est indispensable. Romedenne a remporté un match de haut vol.

Namur s’exporte très mal
Chapelle - Romedenne ©ÉdA – 30466151927

Division 2 nationale

La Louvière 3 - Namur 0

25-20, 25-13, 25-19

Que se passe-t-il dans la tête des joueuses de Namur? Pour la deuxième fois cette saison, les Mosanes étaient en déplacement et, pour l’occasion, c’était à La Louvière. Comme à Farciennes lors de la première journée, les sociétaires du hall Octave Henry n’ont pas eu voix au chapitre dans la petite salle des «ADS». À la mémoire de Willy Jauquet, emblématique secrétaire décédé samedi, la rencontre débute par une minute de silence.

Le premier set commence en mode partagé puisque les deux formations restent au contact jusqu’à 7-8. Mais la passeuse namuroise doit déjà délaisser ses centrales Fraiteur et Minet car la réception visiteuse se montre fébrile tandis que, du côté visité, la distributrice J. Gondry est dans un fauteuil tant la mise en jeu namuroise est timide. C’est ainsi que Dehon reçoit, comme annoncé, beaucoup de ballons et fait le break à 12-9. Le bloc namurois ignore les deux principales menaces louvièroises, Dehon et Lengele. Namur, mené, revient pourtant à 15-16 avant que M. Tournay ne loupe une attaque puis se fait arrêter magistralement par Gondry en un-contre-un. Le money time voit ADS mener 20-16 et gérer cette avance pour remporter ce premier set. E. Libioulle cède sa place à C. Thonnart tandis qu’E. Lauwaert fait de même au profit de V. Olivier pour débuter la deuxième manche.

Le début du deuxième set est catastrophique. Namur commet cinq fautes directes sur les huit premiers points louviérois et est ainsi mené 8-2. ADS et E. Lengele sont bien supérieures et en font voir de toutes les couleurs à la défense visiteuse plus que laxiste. Namur prend l’eau et est mené 0-2.

On ne voit pas ce qui pourrait changer dans ce qui sera le dernier set d’un non-match. D’entrée de jeu, les ADS s’octroient quatre points d’avance et la course-poursuite recommence et, si Namur s’accroche à 16-15, ce n’est que feu de paille. S’il veut continuer à figurer parmi les prétendants aux places d’honneur dans cette série, Namur doit sérieusement se reprendre en mains.

Division 3 nationale A

Jemeppe 0 - Ottignies 3

15-25, 22-25, 24-26

La réception visitée est mise à mal tout au long de la rencontre. Les erreurs des Sambriennes sont trop nombreuses et ne donnent aucun espoir de prendre quoi que ce soit dans cette partie. En face, est une équipe de Limal plus combative. Jemeppe doit se ressaisir mais peut nettement mieux faire.

Chapelle B 1 - Romedenne 3

16-25, 25-19, 19-25, 19-25

Ce match opposant deux prétendants au podium était assurément l’affiche du week-end. Ce déplacement à Thuillies était également pour Romedenne le véritable premier test de ce début de saison. Les nombreux spectateurs présents ont assisté à une propagande pour le volley féminin.

Dès l’entame du match, les protégées de David Ittelet mettent la pression sur la jeune équipe de Chapelle, jouent juste et creusent immédiatement un écart conséquent au premier temps mort (8-16). Les visitées doivent subir le jeu, ratent sept services et s’inclinent logiquement 16-25 au premier set.

Renversement de tendance à l’entame de la deuxième manche. Chapelle retrouve son jeu et c’est Romedenne qui commet plus de fautes en réception et devient moins performant en attaque. Le score passe même à 20-12 mais les visiteuses grignotent leur retard avant de logiquement s’incliner 25-19.

Alors qu’on pouvait s’attendre à voir la jeune équipe de Chapelle, survoltée, continuer à mettre la pression sur son adversaire, c’est l’inverse qui se produit. Pouvant s’appuyer sur les qualités de sa libero S. Douxfils et la percussion d’I. Gilles, Romedenne reprend le dessus et s’impose 19-25 dans le troisième set. Les visiteuses entament le quatrième set sur les mêmes bases en commettant un minimum d’erreurs et présentant un bloc-équipe solide. Chapelle tente bien de s’accrocher mais est dépassé par la puissance de son adversaire et c’est finalement sur le même score de 19-25 que la rencontre se termine.

Avec cette victoire et le maximum de points, Romedenne se présente comme un sérieux client pour cette saison avec cette équipe alliant expérience, puissance et enthousiasme.