Adrien Deghelt arrête : ses explications et sa carrière en images

Il y réfléchissait depuis plusieurs mois. Cette fois, il a tranché. Adrien Deghelt a décidé d’arrêter sa carrière.

P. Gs.

La saison ne s’est pas passée comme Adrien l’espérait puisque le Namurois n’a pu décrocher sa qualification aux Mondiaux de Pékin. La décision de mettre un terme à sa carrière internationale n’a pas été prise sur un coup de tête, elle découle d’un constat sportif, mais aussi d’autres considérations.

N’empêche, resté fidèle à son club de toujours, le Smac (Sambre-et-Meuse athlétique-club), Adrien Deghelt a été durant dix ans le porte-drapeau de l’athlétisme namurois et même au-delà de son sport de prédilection.

Un ensemble de choses, dont le contrat à la LBFA

Depuis lundi soir, vous le savez, à 30ans, il tourne le dos à l'international. «C'est un ensemble de choses, confie-t-il. L'année ne s'est pas bien passée d'un point de vue des résultats sportifs. Ensuite, la fédé, la LBFA, a décidé de retirer mon contrat au mois de janvier. J'en suis déçu, mais, quant à ces résultats, je peux les comprendre. Enfin, j'ai repris des cours du soir, je suis en deuxième année et je dois pratiquer des stages en assurance, et donc jongler avec mes deux occupations, n'aurait pas été optimal.Je ne veux pas faire deux choses à moitié. Maintenant, je vais me consacrer à 100% à ma reconversion.»

L’athlète namurois, spécialiste du 110m haies, avait signé son record personnel (13.42, 3e meilleur chrono belge) lors des JO 2012, où il avait atteint les demi-finales.

+ L'article complet dans L’Avenir de ce jeudi 22 octobre, sur tablette iPad ou Android et sur PC