Brandenbourg, 1er Belge au marathon de Bruxelles

Sans préparation spécifique, le Dinantais Michaël Brandenbourg termine 4e du marathon de Bruxelles et premier belge en 2h26.

Thibaut Marmignon
Brandenbourg, 1er  Belge au marathon de Bruxelles
jogg delhalle ©ÉdA – 30279354842

Pas vraiment prévu dans son programme, Michaël Brandenbourg a finalement pris le départ du marathon de Bruxelles dimanche dernier. Un choix surtout dicté par son sponsor, la marque à la plus célèbre des virgules. L’an passé, le Dinantais avait servi de lièvre pour son pote Florent Caelen, futur vainqueur. Et contre toute attente, il avait finalement poursuivi son effort jusqu’à la ligne d’arrivée franchie en 3e position après 2h21 de course et un… arrêt d’une minute au 25e km.

Cette année, les rôles étaient inversés. C'est Florent Caelen qui l'a tiré toute la course. «On partait sur des bases d'un chrono de 2h20, explique Mika dont le record sur la distance est de 2h20'39, établi à Rotterdam au printemps 2014. J'ai tenu la cadence jusqu'au 31e km. Quand Florent a arrêté son effort, je n'ai pas su poursuivre sur le même rythme. J'ai craqué et j'ai perdu six minutes en 10 km».

Au final, sans préparation spécifique (il participait notamment aux championnats du monde de course de montagne mi-septembre), le Dinantais termine en 2h26. « Je suis déçu car malgré tout, je pense que je pouvais quand même atteindre mon objectif, regrette Mika. Mais bon, quatrième derrière trois Kenyans et premier belge, c'est déjà pas mal».

Mais pas encore assez pour cet exceptionnel athlète, bien décidé à améliorer son record sur cette distance olympique dans les prochains mois. «Pourquoi pas en avril à Rotterdam», glisse Mika qui n'a pas fait de la Cross cup un objectif cet hiver. «Je ferai peut-être juste Hannut et Bruxelles, conclut-il. Et pourquoi pas quelques épreuves dans la région si l'envie le prend le dimanche».