Les Namuroises intraitables

Division 2

Namur 3 – Bruxelles 0

(25-19/25-11/25-14)

Après leur déconvenue à Farciennes, les Namuroises se doivent de présenter un autre visage, pour leur première à domicile, face aux Bruxelloises de Luc Pourbaix. Et ce, malgré les absences de C. Forthomme, blessée au genou, et de V. Fraiteur, retenue par sa profession.

Le match débute par un petit round d’observation (6-6), moment choisi par L. Van De Walle pour entamer une très belle série au service (11-7), avec l’aide du trio Colin-Minet-Tournay. Namur gère déjà la fin du premier set, en se contentant de marquer sur la réception, au centre de laquelle E. Lauwaert est méconnaissable par rapport au premier match.

Namur commence en boulet de canon le set suivant, pour rapidement mener 11-1, sur le service de M. Tournay, mais aussi grâce à une série de blocs de la paire S. Bernard-E. Libioulle. Les Mosanes déroulent et maîtrisent leur sujet en contre-attaque avec quelques accélérations qui laissent les centrales visiteuses aux antipodes de l’attaque namuroise. La nouvelle venue M. Tournay prouve qu’elle sera un des fers de lance de l’offensive namuroise. Le set est bouclé en 21 minutes.

Pourbaix «bascule» son effectif pour placer l’opposite D. Gœcke à l’aile, mais déforce ainsi sa réception, où M. Lamblotte, très efficace, a fort à faire. Jusqu’à 7-7 au troisième set, les visiteuses s’accrochent, mais ce n’est que feu de paille et c’est encore sur le service de Van De Walle et la présence du trio Colin-Minet-Tournay que le trou se fait. Résignée, la formation bruxelloise ne peut plus résister aux assauts des Namuroises.

Division 3 A

Jemeppe 0 – Tchalou C 3

(9-25/13-25/22-25)

Face à l’équipe favorite de la division, les Jemeppoises n’ont pu suivre. Tchalou joua vite et juste, trop vite pour les Sambriennes. Le bloc des visitées ne pouvait suivre. Elles offrirent cependant une belle résistance dans le troisième set.