Les Yvoiriennes dominatrices

Des scores assez logiques cette semaine, sans pour autant toujours des victoires namuroises. Walhain et Yvoir tirent encore leur épingle du jeu.

Brigitte LACREMANS
Les Yvoiriennes dominatrices
Volley-ball : Yvoir - Gembloux (07-12-2014) ©EdA - Frédéric de Laminne

D1 nationale

Walhain 3 – Guibertin B 0

(25-14, 25-22, 25-18).

Les leaders recevaient une formation largement à leur portée dont ils n’ont fait qu’une bouchée. Après une première manche expédiée, les Walhinois ont continué sur leur lancée et n’ont éprouvé aucune difficulté à prendre le dessus et conforter leur première place.

Orp 3 – Namur 1

(22-25, 25-13, 25-15, 25-16).

Les Namurois s’inclinent de manière logique. Les visiteurs réalisent un très bon premier set avec de bon service en liaison avec de bons blocs. Dans la manche suivante, après un changement dans l’équipe des visités qui bénéficient d’un banc de joueurs de talent, ceux-ci font moins de fautes, profitent du manque de constance aux ailes de leurs adversaires et imposent leur jeu. Les Namurois se désorganisent un peu, manque de régularité et perdent le fil de la rencontre. Mais, comme le soulignent les deux coaches, il y a bien eu match et les Namurois ont loin d’avoir été ridicules. À noter la bonne prestation du libero namurois Maxime Plompteux.

Gembloux 0 – Wespelaar 3

(23-25, 16-25, 22-25).

Malgré le classement actuel des deux formations, c’est une défaite logique de Gembloux face à une équipe, moins armée sur papier, mais beaucoup plus homogène et motivée à souhait. Gembloux démarre mal en réception et, en fin de premier set, Johan Truchet se blesse à la cheville. Les Couteliers n’ont ensuite plus eu assez de ressources pour équilibrer le jeu et ainsi prendre le dessus sur leurs adversaires. Au deuxième set, Gembloux accuse le coup et personne ne prend vraiment ses responsabilités. Lors de la troisième manche, on a pu penser à un sursaut d’orgueil de la part des visités, mais ceux-ci ont plutôt enchainé les fautes. Cela a permis à Wespelaar de s’imposer sans trop forcer. Les Gembloutois terminent donc ce premier tour à une belle sixième place avec beaucoup de malchance au niveau des blessures.

Ligue B Dames

Gembloux 0 – Michelbeke 3

(14-25, 15-25, 21-25)

La tache des Gembloutoises était fort compliquée ce week-end face à l’actuel leader du championnat. Les joueuses de Sandy Barbieux n’ont pu imposer que peu de résistance face à cette équipe flamande plus percutante et mieux organisée dans les différents secteurs de jeu.

Aubel 0 – Yvoir A 3

(20-25, 15-25, 17-25).

Succès facile d’Yvoir à Aubel. L’équipe mosane a surtout rencontré des difficultés de concentration à la moitié du premier set et en début du second ce qui a permis à ses adversaires de grappiller quelques points. Mais, dans l’ensemble de la rencontre, c’est surtout au niveau du bloc que les joueuses d’Albert Daffe ont dominé. Le coach visiteur a eu l’opportunité de faire tourner tout son noyau. À noter la première entrée d’Eva Nalmpantidis.