Yvoir ne s’est pas laissé surprendre

Pas de surprise dans les derbys. Les Namurois se sont inclinés logiquement. Les «Coutelières» ont subi le même sort au Maka

Division 1 nationale

Namur 0 - Walhain 3

20-25, 16-25, 21-25.

Les Namurois n’ont pas tenu la route face à la machine walhinoise, principalement en réception avec, pour conséquence, peu de solutions pour le passeur Boussifet. À Walhain, il était hors de question de sous-estimer l’adversaire.

Les visiteurs mènent la première manche et prennent rapidement l’avantage. Malgré une faiblesse à l’aile, les Brabançons gèrent leur avance. Le deuxième set se résume à une promenade de santé pour les visiteurs. Dans la dernière manche, Walhain resserre le jeu, d’autant que la réussite passe dans le camp de Namur. Mais Aharrar et Art, auteurs d’un excellent match, ont permis à leur équipe de rester devant.

Blaasveld 0 - Gembloux 3

23-25, 16-25, 22-25.

Après avoir pris le dessus il y a peu face aux premiers du classement actuel, Walhain, Gembloux en pleine forme s'attaquait cette fois aux troisièmes classés. Sans pression, les Couteliers ont tout simplement joué le match parfait avec Sandy Barbieux en chef d'orchestre. Le passeur a mis ses attaquants durant tout le match dans de bonnes conditions pour construire les points. Depuis la réorganisation offensive des Gembloutois, le trio Cotoranu-Truchet-Frankart semble avoir trouvé son équilibre. A noter à nouveau l'excellente montée au jeu de Mats de Jaeger et de Loïc Père, ainsi qu'une prestation «trois étoiles» de l'inoxydable Lechien au libero.

Ligue B dames

Yvoir 3 - Gembloux 1

25-27, 25-15, 32-30, 27-25.

Voilà un match très disputé ce dimanche à la salle du Maka. Dans le premier set, les deux formations se tiennent au coude à coude, les échanges sont équilibrés et les attaques sont percutantes de part et d'autre. Aucune des deux équipes ne parvient à créer l'écart mais ce sont finalement les Coutelières qui émergent sur le fil. Dans la seconde manche, Yvoir prend directement l'avantage. Gembloux est désorganisé et ne parvient pas à concrétiser malgré quelques coups d'éclat. Les Mosanes s'imposent donc rapidement. Le troisième set est à l'image du premier. Les deux équipes ne se lâchent pas, même si Gembloux mène jusqu'à 18-20. Mais les bons services et quelques blocs efficcaces suffisent aux Yvoiriennes pour se relancer dans la partie. Les Gembloutoises ont du mal à terminer les points et les joueuses d'Albert Daffe en profitent pour conclure ce set marathon sur deux erreurs directes de Gembloux. Les visiteuses ne baissent pas les bras et donnent du fil à retordre aux visitées dans la manche suivante. Après deux balles de set à l'avantage des visitées, Yvoir reprend le dessus et s'impose dans ce match très serré.