Les derbys pour Namur et Gembloux

Nationale 2

Les derbys pour Namur et Gembloux
Namur B - Lesse & Lhomme (VOLLEYBALL) ©EdA - Christophe Béka

Walhain B 3 – Athus 0

(25-12/25-14/25-17)

Les Walhinois sont privés d’A. Crabbé, blessé depuis de nombreuses semaines. Par contre, le retour de Tilmant est écourté dès l’échauffement, quand il ressent une pointe d’élongation. Lorent, lui, rentre pour ce match important dans le cadre de la lutte pour le maintien. Hourlay, le joueur/entraîneur, est aligné à la passe, malgré un genou en compote. Les visiteurs, quant à eux, se présentent à sept, dont un libero.

Le début est équilibré (7-6). Liefooghe, dans tous les bons coups, permet aux siens de se dégager à 15-10. Delsart et S. Crabbé règnent en maîtres sur le centre. Une frappe lourde de Lorent amène 18-12. Les visiteurs facilitent la tâche des Walhinois en commettant beaucoup de fautes.

La domination walhinoise se poursuit par la suite. Excellents au bloc et en défense, les Walhinois dominent les échanges, excepté en début de troisième set (1-5). Après un TM judicieusement pris par Michel Hourlay, Walhain confirme sa domination.

Nationale 3 B

Namur B 3 - Lesse/Lhomme 2

(21-25/25-22/18-25/25-20/15-12)

Très belle victoire des jeunes Namurois, face à une équipe du haut du classement. Namur a fait preuve d’une grande solidarité et a montré beaucoup de qualités tout au long de la partie.

Ce succès tout à fait mérité va permettre à cette jeune équipe de continuer sa progression dans les meilleures conditions.

Arsimont 1 – Gembloux 3

(19-25/16-25/25-16/15-25)

Pour ce derby, l’équipe d’Arsimont est réduite à sa plus simple expression, avec pas moins de cinq absents. Les P2 Messieurs viennent apporter leur aide pour le match réserve.

La rencontre est assez équilibrée, entre deux équipes qui se tiennent, mais Gembloux met le turbo en fin de set pour laisser sur place une équipe d’Arsimont qui lâche la fin de set.

Dans la deuxième manche, il n’y a plus qu’une équipe sur le terrain. Les Gembloutois déroulent face à une équipe visitée n’arrivant pas à se trouver.

Les visiteurs effectuent alors quelques changements dans leur «6» et Arsimont fait de même, en mettant P. Dufourny à la passe.

Arsimont, après s’être cherché un peu en début de troisième set, s’applique davantage et c’est Gembloux qui doute et commet quelques erreurs, laissant ainsi le gain du set à son adversaire.

La quatrième manche est différente. Malgré quelques bons points des Arsimontois en début de set, Gembloux repasse devant pour s’imposer logiquement.