Bianchi pourrait rester paralysé des années

Trois personnes intimement liées sont directement concernées cette semaine par les suites de l’accident de Jules Bianchi au Japon: son agent, Nicolas Todt, son père, Jean Todt, président de la FIA, et le Professeur Gérard Saillant, le célèbre chirurgien.

Bianchi pourrait rester paralysé des années
imago 17696882 ©Reporters / Imago Sport

Jean Todt, 68 ans, est entré en action mercredi, en demandant une enquête de la FIA «sur les circonstances précises qui ont conduit à l'accident » de la Marussia du jeune pilote niçois. «Ce rapport tentera d'être aussi détaillé et complet que possible afin de comprendre exactement l'accident » de Jules Bianchi, a précisé la FIA mercredi.

Le Pr Saillant, 69 ans, s’était rendu en décembre 2013 au chevet de Schumacher, après son accident de ski à Méribel, puis il avait tenté d’expliquer la gravité de son état aux nombreux journalistes présents à l’hôpital de Grenoble.

L'état de santé de Jules Bianchi, 25 ans, est donc suivi sur place par le professeur Saillant, ainsi que par le neurochirurgien italien Alessandro Frati, dépêché à la demande de l'écurie Ferrari. Bianchi pourrait rester «des années alité, paralysé», selon un scénario du pire émis par Shinji Nagahiro, un expert japonais qui a ajouté que «les médecins devront attendre au moins un mois, avant de pouvoir faire un diagnostic de la blessure et de ses éventuelles séquelles à long terme».