Liège-Bastogne-Liège : Maxime Monfort, malchanceux mais en forme

Arrivé loin derrière Daniel Martin, Maxime Monfort était amer à l’issue de la 99e édition de Liège-Bastogne-Liège qui se disputait ce dimanche. En cause, une chute et… de bonnes jambes.

Liège-Bastogne-Liège : Maxime Monfort, malchanceux mais en forme
BELGIUM CYCLING 77TH LA FLECHE WALLONNE RACE ©Belga
A. Ma.

Plutôt heureux de sa Flèche wallonne, Maxime Monfort espérait se montrer sur ses terres. C'était sans compter sur la malchance: «Je suis tombé bêtement au pied de la Redoute en prenant la roue arrière d'un coureur, soupirait le coureur de Nadrin. Mon dérailleur cassé, j'ai alors perdu beaucoup de temps en changeant deux fois de vélo. À partir de ce moment, il m'était impossible de revenir sur le peloton. » Rageant surtout que le Luxembourgeois se sentait en excellente condition.

Revenu à 5 minutes du vainqueur du jour en roulant au tempo avec son coéquipier Ben Hermans, Maxime Monfort aurait aimé voir ce dont il était capable s'il n'était pas tombé. «Je suis amer car j'avais de bonnes jambes, explique le Radioshack. C'est d'ailleurs la première fois cette année que je monte Saint-Nicolas sans avoir la sensation de devoir survivre sur le vélo.» Sans doute que l'absence de laRoche-aux-Faucons, ainsi que sa nouvelle façon de s'entraîner - «moins à bloc qu'avant» –, y sont pour quelque chose. De bon augure avant les Tours de Belgique, de Suisse et de France auquel il participera. «Mais avant ça, priorité à mon deuxième enfant qui arrive.»