Richard Virenque s’installe à Saint-Gilles

Après Gérard Depardieu, Bernard Arnault ou Johnny Hallyday, c’est Richard Virenque qui risque de défrayer la chronique en France en s’installant en Belgique. Le recordman du maillot à pois du Tour de France a visité lundi la maison communale de Saint-Gilles pour rencontrer l’échevin de l’état-civil.

Richard Virenque s’installe à Saint-Gilles

Après Gérard Depardieu, c’est au tour de Richard Virenque d’élire domicile en Belgique et plus particulièrement à Saint-Gilles, rapportent mardi les journaux de SudPresse. L’ancien coureur cycliste français, 43 ans, a décidé de s’installer chaussée de Charleroi, non loin de l’avenue Louise.

Lundi, le recordman du maillot à pois du Tour de France (il l’a remporté 7 fois) s’est présenté à la maison communale de Saint-Gilles mais il n’a pas pu rencontrer l’échevin de l’état-civil qui était absent dans la matinée. Les deux hommes se rencontreront dès lors le 26février prochain. Contactée par la Rédaction de Lavenir.net, la Commune de Saint-Gilles n'a pas souhaité commenter cette information.

En 1998, Richard Virenque et son équipe Festina étaient touchés par un scandale de dopage et exclus du Tour de France. En octobre 2000, au procès Festina, Richard Virenque avouera ses pratiques de dopage et écopera d’un an de suspension.

Ces derniers temps, de plus en plus de riches Français s’installent en Belgique où le système de fiscalité est particulièrement intéressant pour les grosses fortunes.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.