Raivio dynamite Ostende

Alost 95 Ostende 89

Dominique NUYDT
Raivio dynamite Ostende
BELGIUM BASKET ETHIAS LEAGUE DAY 7 AALSTAR VS OOSTENDE ©Belga

Évolution du score: 27-29, 51-47, 71-69, 95-89.

ALOST: 28/49 à 2 pts, 5/11 à 3 pts, 24/27 lfs, 26 rbs, 14 fts, 18 ass. Steinbach 2, RAIVIO 20, TOFI 13, Anderson 6, CLARK 19, Baeyens 0, Van Langenhove 0, Dreesen 3, THOMPSON 11, Maes 0, HARTSOCK 12, Young 9.

OSTENDE: 25/40 à 2 pts, 10/22 à 3 pts, 9/11 lfs, 24 rbs, 26 fts, 18 ass. Katnic 0, Berquin 0, Yassine 0, STOJIC 12, Petrovic 0, Salumu 0, WILKINSON 17, Boukichou 0, DJORDJEVIC 18, WRIGHT 11, LOJESKI 16, Drobnjak 15.

Dans une rencontre spectaculaire à souhait, les deux équipes ont confirmé qu'elles méritaient leur place au sommet de la hiérarchie. «Ostende était peut-être un peu fatigué en fin de rencontre et c'est ce qui nous a permis d'émerger. C'est une bonne affaire pour nous, car lors du deuxième tour, nous avons quelques déplacements difficiles à Charleroi et à Ostende notamment», analysait Brad Dean.

Alost, le leader surprise de ce début de compétition a dû batailler ferme pour arracher la victoire face à des Côtiers extrêmement combatifs malgré leur retour tardif de Kazan au fin fond de la Russie.

Si Ostende enlevait de justesse le premier quart-temps (27-29), Alost inversait la tendance dans le deuxième avec son maître à jouer Raivio (51-49).

Au retour des vestiaires, Ostende semblait accuser le coup et devait concéder dix unités de retard (67-57). Les Côtiers retrouvaient néanmoins le rythme pour recoller à 71-69 par Stojic et s’accrochaient jusqu’à 88-87.

Raivio offrait cependant la victoire à son équipe de la ligne des lancers francs dans l'ultime minute de la partie. «Notre vitesse d'exécution, mais aussi nos supporters qui nous poussent au-delà de nos limites nous ont permis d'être victorieux», concluait le joueur.