Dante Brogno (Tubize): «Je suis en immersion»

Tubize peut assurer son maintien ce soir. Son entraîneur n’envisage que ce « challenge », pas (encore) son avenir.

Frédéric Bleus
Dante Brogno (Tubize): «Je suis en immersion»
JO5O2857 ©Reporters

S’il gagne ce soir, contre Boussu-Dour, Tubize renouvellera son bail enD2 (*). Le 5 sur 42 (!) du début de saison n’avait pourtant rien d’engageant. Mais dans la foulée du 16 sur 30 avec Laurent Demol -l’adjoint avait assuré l’intérim après le départ de Danny Ost - Dante Brogno a entretenu l’espoir. Avant la défaite au Brussels (4-0), dimanche passé, il présentait un bilan de 14 sur 24.

Entretien avec un entraîneur qui vit des semaines chargées d'émotion: lutte pour le maintien ; retour de Charleroi, où il a passé 24ans, en D1 ; premier but de son fils, Loris, avec Louvain, contre St-Trond, le 21mars. « Si on se sauve, la fin de saison sera parfaite», sourit l'ancien attaquant carolo, qui espère aller à Charleroi, lors de la dernière journée de championnat, « pour un match de gala ».

Tubize: « Je n'ai pas trop eu le temps de réfléchir quand est venue la proposition de Tubize (NDLR: il était entraîneur à l'Union, en D3). J'ai plongé" dedans "à pieds joints, car j'aime prendre des risques. Depuis le 1ermars, je suis en immersion, il n'y a que le maintien qui compte. La situation était compliquée quand je suis arrivé, mais on veut s'en sortir ensemble. J'ai ramené la discipline naturelle, qui n'était peut-être pas suffisamment présente avant. »

Son avenir:«Je ne me pose pas la question, ma priorité c'est le maintien. On ne discutera de l'avenir avec la direction qu'une fois le sauvetage acquis (NDLR: il est sous contrat jusqu'au terme de la saison). Il n'y a rien en place, on ne peut pas s'avancer. Cela m'intéresserait de rester en D2, dans un club comme Tubize, sain financièrement(le club n'a toutefois reçu sa licence qu'il y a quinze jours). »

Charleroi:« J'espère y revenir un jour… Le futur du club ? Je lui souhaite le meilleur, mais il faudra sans doute mieux structurer. Il n'y a pas de directeur sportif, par exemple. Ce n'est pas un appel du pied, je constate juste qu'il n'y a pas de cellule sportive pour faire la jonction entre le sportif et la direction.»¦

(*) s’il fait match nul alors que St-Nicolas (à Waasland-Beveren) ou Dender (contre Charleroi) ne gagne pas, Tubize sera également sauvé.