Rhisnes: quand le foot s’allie au running

Avec 216 coureurs, la Corrida de Rhisnes a perdu un peu de sa popularité. Qu’à cela ne tienne, le niveau était tout de même relevé.

Amandine Gilson

Quand la traditionnelle corrida de Rhisnes – dans laquelle une fois de plus le RFC Rhisnes et le club de course à pied d'Emines la Run Fly sont associés pour l'organisation – précède un VTT nocturne, cela rassemble systématiquement pas mal de monde un vendredi soir… Avec au départ de la rue des Chômeurs, à Rhisnes, une boucle de 2,8 kilomètres à parcourir une, deux ou trois fois, tout cela dans une ambiance de courses de kermesse, particulièrement appréciée.

À 12 ans Lucine s’impose déjà

Souvent, ce sont les plus jeunes qui se lancent sur la plus petite distance. La preuve en est, la moyenne d’âge du podium masculin est d’un peu plus de 15 ans. Le plus rapide, c’est Tom Noël, seul athlète à passer sous les quatre minutes au kilomètre, qui boucle la boucle en 10,25 minutes. Robin Lambrecht et Loris Soupart complètent le podium. Chez les demoiselles, du haut de ses 12 ans, Lucine Evrard parvient à s’imposer devant Mélissa Brilmaker, qui a un peu plus de trois fois son âge et la compagne de l’abeille la plus rapide du pays, Maïté Vanheule, qui signe son premier podium.

Beau plateau

Si les sportifs ne se sont pas précipités pour cette édition 2022 de la Corrida de Rhisnes, qui rameute habituellement les foules, puisqu’ils sont 216 athlètes classés, le niveau est toutefois assez relevé, notamment sur la moyenne distance. Après la première boucle, un petit peloton, emmené par Mathieu De Rijdt, et Sébastien Mahia, inscrits sur la longue distance, et Sébastien Deravet, aligné quant à lui sur la moyenne distance. Ce dernier rallie la ligne d’arrivée, au terme des 5,6 kilomètres, avec cinq petites secondes d’avance sur Geoffrey Vanderstraeten. Baptiste Moreaux est troisième et devance d’autres habituées aux podiums, comme Nathan De Bilderling ou encore Christopher Van Leendert. Le trio de tête féminin est beaucoup moins disputé. Emeline Piraux est la première à franchir l’arche d’arrivée, devant Céline Tribolet, qui concède un peu plus de deux minutes à la gagnante et Mélanie Fontaine, encore deux minutes derrière.

Mahia, vainqueur en solitaire

Après deux boucles partagées avec Mathieu, Sébastien décide de lâcher son partenaire d’aventure dès le début du troisième et dernier tour. Cela paye et il se retrouve seul en tête. Au final, il compte dix-huit secondes d’avance sur Mathieu. Jérémy Wanet se retrouve encore une fois sur le podium. Marie Heinrichs continue d’augmenter les distances.

Habituée des petites distances la saison dernière, l'athlète de la Run Fly s'aligne avec autant de succès sur les longues distances. Elodie Urbain et Ophélie Minet se contentent des seconde et troisième places.

Classements Complets : 2.80 km | 5.60 km | 8.40 km