Egide Sebastian, ex-président de La Calamine, est décédé (hommages et photos)

Triste nouvelle qui nous revient en ce lundi 21 février 2022: l’ex-président de l’Union Kelmis Egide Sebastien s’en est allé.

G.B. & D.L
Egide Sebastian, ex-président de La Calamine, est décédé (hommages et photos)
Egide Sebastian, l’ex-président de La Calamine qui était aussi à la tête de l’empire «Volvo Sebastian». ©EDA – 501930326688

L’homme avait été à la tête du club calaminois pendant 37 ans, avant d’annoncer son départ en mars 2018.

La belle et longue histoire qui unissait Égide Sébastian et La Calamine s’est terminée à ce moment-là et il n’est d’ailleurs jamais revenu sur sa décision.

"C'est certain, on ne me verra plus au stade Prince Philippe, affirmait-il d'un ton très ferme. J'ai tout donné à La Calamine depuis très longtemps. Nous sommes partis de deuxième provinciale et nous avons gravi les échelons en développant une infrastructure que beaucoup nous envient", déclarait-il en mai 2018, sans oublier tous les beaux moments qu'il a vécus au club depuis qu'il en était devenu le président en 1987.

Dans les travées du Stade Prince Philippe (ici durant l’été 2016).
Dans les travées du Stade Prince Philippe (ici durant l’été 2016). ©Eda

"J’ai vécu des moments formidables. J’ai connu de nombreux entraîneurs avec lesquels j’ai gardé de très bonnes relations et j’ai vu défiler d’excellents joueurs dotés d’une belle mentalité. Le meilleur exemple est celui de François Sterchelle."

Pendant près de quarante ans, son nom a été indissociable du football à La Calamine. C’est notamment grâce à lui que l’équipe première a accédé à l’ancienne Division 3, pendant de nombreuses saisons.

Cinquante années de succès avec sa société

Au-delà du football, Egide Sébastian, c’était aussi sa société (Volvo Sébastian), aujourd’hui dirigée par son fils Yves. Son premier garage, il l’avait ouvert dans la cour de ses parents, à La Calamine. Sa société avait ensuite été implantée à Melen, Herstal ainsi que Namur et a pu appuyer sa réputation sur cinquante années de succès – et plus de 2 200 camions.

Egide Sebastian à côté de l’une de ses Porsche: l’homme était un véritable passionné.
Egide Sebastian à côté de l’une de ses Porsche: l’homme était un véritable passionné. ©-Eda

À l’époque, Egide Sebastian venait de construire à Namur et exerçait toujours le principal de ses activités à La Calamine, où il avait agrandi son espace de travail à plusieurs reprises – avec de grandes manœuvres effectuées en 1985.

"Je cherchais un terrain entre Battice et Fléron. On m'a montré l'endroit, avec un panneau "Terrain à vendre". Quelques jours après, c'était signé", nous expliquait-il en mai 2016 lors des 50 ans de sa société. Une nouvelle étape qui marqua un tournant dans les activités de la société, qui avait vécu une expansion incroyable du côté de La Calamine, depuis le premier "vrai" garage, vaste de 20 mètres sur 12, érigé en 1967 dans une prairie de Sebastian père.

À droite de Manfred Theissen (AS Eupen), ici en 2008 lors de la remise des prix du Soulier d’or Le jour - L’Avenir.
À droite de Manfred Theissen (AS Eupen), ici en 2008 lors de la remise des prix du Soulier d’or Le jour - L’Avenir. ©EdA

"Quand j’ai débuté mes activités, La Calamine était un endroit merveilleux pour un garage de camions: pas d’autoroute, tout le monde passait par la N3 et on était proche de la frontière allemande. Mais, quarante ans plus tard, il n’y avait presque plus personne qui passait par là. Et beaucoup de clients nous ont suivis à Melen… Ça a duré trois ans, avant que je ne ferme à Kelmis"

Aussi conseiller communal et échevin

Egide Sebastian a aussi été conseiller communal et échevin (cdH) à La Calamine, avant de quitter le monde politique en 2015.

La rédaction de l’Avenir (Le Jour) Verviers présente ses condoléances aux proches et à la famille d’Egide Sébastian, ainsi qu’au club de La Calamine.

Vincent Hubert
Vincent Hubert ©Eda Éric Muller

décennies.

"Les installations, la nouvelle buvette, les terrains dont le synthétique, etc. c'est grâce à lui. D'ailleurs, beaucoup de clubs de la région nous envient par rapport aux infrastructures", souligne celui qui a été correspondant qualifié du club pendant deux ans sous la présidence Sebastian. Une période pendant laquelle il a évidemment côtoyé le bouillant président. "C'était quelqu'un de très correct, qui respectait ce qu'il disait. Il pouvait aussi être dur, c'est vrai, mais il avait ses idées et il les affirmait. Qu'on soit ami ou pas avec lui, il ne laissait personne indifférent", poursuit Vincent Hubert.

Tout au long de ces dernières décennies, et certainement pour des années encore, le Royal Football Club Union de La Calamine reste (ra) associé au nom Sébastian. "Ça, c'est certain", glisse le président Vincent Hubert.

Tony Niro, ex-entraîneur de La Calamine à deux reprises:

"La région perd un véritable personnage"

Entraîneur de La Calamine a deux reprises, Tony Niro appréciait sa relation avec Egide Sebastian.

 Tony Niro en 2009.
Tony Niro en 2009. ©ÉdA

"Tout ce qu'on disait de lui était vrai: il était investi et décidait de tout. Il avait un caractère fort et j'avais le mien. Mais moi, il aimait ma franchise et on se disait les choses. Je tiens à dire qu'il n'a jamais voulu me mettre sous pression ou m'influencer quand j'étais à La Calamine" dixit le mentor hervien qui a connu la relégation mais surtout la montée en D3 avec les Frontaliers.

"Il m’a donné ma première opportunité en nationale. Je venais de Weywertz. Il m’avait dit qu’on travaillerait ensemble trois ans. La première année, suite à des forfaits plus hauts, on avait construit une équipe pour la promotion mais on s’est retrouvés en D3. Il m’a fait confiance, on a reconstruit avec des régionaux et nous sommes remontés (NDLR: mai 2011)"

Tony Niro n'oubliera pas l'ex-homme fort du RFCU. "Malheureusement, certains gravitaient autour de lui et l'influençaient un peu trop. Ce n'était pas toujours sain… Quoi qu'il en soit: la région perd un véritable personnage!"

Ludek Mach, ex-capitaine de Kelmis

"Sa partie de Monopoly…"

Ex-entraîneur de La Calamine B mais surtout ex-capitaine emblématique de La Calamine, Ludek Mach a côtoyé Egide Sebastian de 1996 à 2014.

 Ludek Mach lors du titre en 2011.
Ludek Mach lors du titre en 2011. ©EDA

"Je garderai le souvenir d'un homme très impulsif, qu'il fallait bien connaître pour savoir quand lui parler. Il ne servait à rien de discuter s'il était très énervé" se souvient avec nostalgie l'ex-défenseur de Kelmis. "Le football, c'était son hobby. Un peu comme une partie de Monopoly. Il voyait le club comme son entreprise et les joueurs, comme des travailleurs. Mais il a fait énormément de choses pour le club et l'a poussé vers le haut!"

Ludek Mach se souviendra surtout "des bons moments, dont les repas du jeudi qui se terminaient parfois très tard. Moi, j'avais une bonne relation avec lui, mais ce n'était pas le cas de tout le monde. Il avait par exemple renvoyé certains joueurs à la mi-temps d'un match à Sprimont." Et de conclure: "L'annonce de son décès m'attriste. Il aura vraiment aidé le club et ses membres à de nombreuses reprises!"

Egide Sebastian en souvenirs illustrés:

Un homme fort sollicité (2006).
Un homme fort sollicité (2006). ©EDA
 Avec l’un de ses entraîneurs fétiches: Stéphane «Capello» Huet (ici en 2012).
Avec l’un de ses entraîneurs fétiches: Stéphane «Capello» Huet (ici en 2012). ©imagesports.be
Lors du titre de 2004, avec la solide formation frontalière de l’époque.
Lors du titre de 2004, avec la solide formation frontalière de l’époque. ©EDA
Aux côtés de son fidèle secrétaire Charles Bougard (ici en 2006).
Aux côtés de son fidèle secrétaire Charles Bougard (ici en 2006). ©EDA
Gaston Lejeune, Luc Sluysmans et Egide Sebastian (en blanc).  Ici en 2017.
Gaston Lejeune, Luc Sluysmans et Egide Sebastian (en blanc). Ici en 2017. ©Eda marot
Egide Sebastian vivait le football intensément, dans un sens comme dans l’autre…
Egide Sebastian vivait le football intensément, dans un sens comme dans l’autre… ©Eda marot
Un spectacteur attentif aux résultats de son équipe, pour laquelle il déliait souvent les cordons de la bourse.
Un spectacteur attentif aux résultats de son équipe, pour laquelle il déliait souvent les cordons de la bourse. ©Eda
Egide Sebastian s’en est allé.
Egide Sebastian s’en est allé. ©Eda Marot
 Dans le petit local qui accueillait presse et comité adverse il y a quelques années encore (ici en 2005).
Dans le petit local qui accueillait presse et comité adverse il y a quelques années encore (ici en 2005). ©EDA
 Un président fort entouré tout au long de ses années au RFCU Kelmis.
Un président fort entouré tout au long de ses années au RFCU Kelmis. ©Eda
Egide Sebastian s’en est allé. La rédaction de l’Avenir Verviers tenait à lui rendre hommage.
Egide Sebastian s’en est allé. La rédaction de l’Avenir Verviers tenait à lui rendre hommage. ©EDA