Best of foot local: une série terminée, de la tension dans le vestiaire et un coach à la buvette

Des buts à la pelle, des actions cocasses et le meilleur du foot local: chaque lundi, L’Avenir décortique l’actualité du foot régional.

Romain Helas
Best of foot local: une série terminée, de la tension dans le vestiaire et un coach à la buvette
Babitz, Laloux et la météo auront été des acteurs importants ce dimanche.

1.107 jours plus tard, la victoire est là

Grand-Leez se souviendra de ce dimanche 6 février. 107 jours plus tard, les Namurois ont renoué avec le succès face à Biesme B dans une rencontre complètement folle marquée par sept réalisations (4-3).

2.Un sport d’hiver

Même si le terrain de Dinant était à la limite du praticable face à Andenne, Maxime Laloux, le coach des locaux, était pour le fait de disputer la rencontre. "Le foot est un sport d'hiver même si je comprends qu'Andenne était désavantagé par l'habitude de jouer sur synthétique. Il faudrait alors que tous les clubs aient un synthétique." Ça a au moins le mérite d'être clair!

3.Goliath a gagné

Le Crossing a tout simplement écrasé Walhain: 14-0 et un quintuplé de Lufimbu. Le mentor vaincu, Andy Collée, métaphore la situation de manière mythologique. "Quand on se prend trois buts en 15 minutes, il n'y a rien à faire. (...) C'est David contre Goliath, sauf que cette fois-ci c'est Goliath qui a gagné. "

+ LIRE AUSSI

4.La série prend fin pour Steve Babitz

L’arrière droit de 37 ans a raté son premier penalty après vingt-six succès de rang, le tout en quatre ans. Heureusement pour lui et son équipe, Fize a su égaliser dans les dernières minutes face à l’UCE Liège pour prendre un bon point.

5.Des tensions à la mi-temps

Ce n’est pas la première fois que ça arrive du côté de Faimes. Alors que les troupes de l’inoxydable Luc Ernès menaient de deux buts à la mi-temps, certains joueurs se sont disputés dans le vestiaire. Visiblement, les comptes n’étaient pas encore tout à fait réglés durant la seconde mi-temps et Elsaute en a profité pour revenir à deux buts partout. Les nerfs devaient être à vifs dans la buvette.

6.Le coup du chapeau en bonne et due forme

En D3 ACFF, Jérome Bertrand a permis à Rochefort de s’imposer 2-3 à Oppagne grâce à un hat trick dont il a le secret en l’espace d’une seule et même mi-temps. Le coup du chapeau parfait qui éclipse le doublé du brillant Kurbali.

7.Une glissade cause une fracture

Malmundaria-Jalhay B a été arrêté et malheureusement, pas à cause du terrain ou des conditions météo. ans un contact fortuit, Kenton Claessens s'est brisé le tibia. François Mister, le coach adverse, déplorait la situation. "Sur l'action, il n'y a aucune intention de mon joueur mais vu les conditions météo, il glisse et n'arrive pas à s'arrêter sur du synthétique. C'est vraiment un accident malheureux."

8.Le coach à la buvette

À la 38e minute, c’est un Jean-Claude Sonnet énervé qui prenait la direction de buvette. L’entraîneur de Faymonville ne jetait pas l’éponge, il allait simplement demander à ses réservistes, restés au chaud, de débuter leur échauffement.

9.Un entraineur/gardien/attaquant

En P2B, le gardien-entraîneur Xavier Stassen de Hombourg s'est fait une petite folie en montant au jeu au poste d…avant-centre pour les dix dernières minutes. " Je me suis éclaté comme un petit fou! ", s'amuse le coach.

10.Après la Roche aux faucons, la roche aux sangliers

Si La Roche-Aubange a pu se disputer, les acteurs peuvent Luc Dubois qui a consacré plus d’une vingtaine d’heures pour récupérer le terrain. En effet, des sangliers ont été s’amuser durant la semaine. Un bel exploit du membre du comité.