R2B: La réaction courcelloise n’a pas suffi face à Charleroi (photos)

Le derby carolo est tombé dans l’escarcelle du CEP, tombeur de Courcelles malgré une bonne réaction des hommes de Didier Deyonghe. Retour en images sur la rencontre.

D.A.

Les Courcellois se sont inclinés avec les honneurs face à Charleroi. Mais, pour l’emporter, il aurait fallu se montrer aussi percutant qu’en deuxième période pendant toute la rencontre. En face, l’équipe de Tom Poppe a (encore) joué à cinq…

"Comme au Canter la semaine d'avant, l'adversaire s'est battu jusqu'au bout, note le coach du CEP Tom Poppe. À cinq, il est impossible de conserver un maximum d'efficacité durant quarante minutes. Je retiens l'essentiel, à savoir que nous sommes toujours invaincus et que nous avons évité une nouvelle blessure. La rentrée cette semaine de Tommy Cirelli, remis de son opération à la main, nous fera le plus grand bien."

"Pour espérer réaliser un résultat face à une équipe aussi forte que le CEP, il aurait fallu jouer dès le début comme nous l'avons fait à la reprise, pointe Didier Deyonghe, l'entraîneur de Courcelles. Directement aller au charbon et éviter aussi ces trop nombreuses pertes de balle, car les contre-attaques locales, avant le repos, nous ont particulièrement fait mal. L'écart final est là. En fait, nous avons trop respecté l'adversaire."

Charleroi 81 - Courcelles 72

26-21, 19-9, 19-22, 17-20

CEP: Tagliafero, Tshiteya 11-9, Lambot 12-16 (1X3), M. Mureddu 9-3 (2X3), Steinier 9-5, Degimbe 4-3.

BEC: Lefebvre 4-8, Steenberghs 0-6 (2X3), Verlinden 4-4, Duval 0-5 (1X3), Ragoen 8-0 (2X3), Dechamps 7-12 (3X3), Moons, J. Mertens 7-7 (1X3).

+ À lire dans L'Avenir de ce lundi 24 janvier 2022, et sur tablette, smartphone ou PC