RALLYE-RAID| Le Kainois Pascal Mercier devient une référence sur le Dakar (photos)

Pour la troisième fois de suite, le Kainois a amené la plupart de ses véhicules à l’arrivée. C’est même la première fois qu’il connaissait un abandon. Un exploit quand on sait que 60% des participants vont au bout.

Arnaud Smars

Si elle est certainement la course la plus connue dans le monde du rallye-raid, le Dakar est aussi l'une des plus difficiles et des plus exigeantes pour les pilotes et leurs équipes. Pour preuve, à peine 60% des participants parviennent à franchir la ligne d'arrivée. Cette statistique démontre donc à merveille l'exploit réalisé par le team Mercier Racing. Après deux années à 100% de réussite, elle a permis à quatre équipages sur cinq de terminer la course. Seul Axel Alletru a dû quitter l'épreuve après quelques jours. "C'est la seule déception de la quinzaine, reconnaît le garagiste kainois. Vu son handicap, le Français a un système particulier dans sa voiture. Un genre de cruise control qui lui permet de respecter la vitesse maximale dans certaines parties du parcours. C'est malheureusement le seul aspect que l'on ne contrôle pas. C'est pris en charge par une société externe. Ce système a connu des soucis et cela a entraîné des problèmes dans le moteur. Axel aurait pu finir la course mais pas jouer pour les premières places. Cela ne l'intéressait pas".