PHOTOS | R2A: Beez étouffé par les Profondeville Sharks

Beez 68 – Profondeville 86

T.B.

21-21, 11-25, 18-28, 18-12

BEEZ: Mullenders 11 (1x3), Oger, Dendas 3 (1x3), Trausch 8 (1x3), Geubel, Baerts 2, Borlon 12, Van Hamme 12, Naveau 7 (1x3), Geradon 3, Jaumotte 10 (1x3).

PROFONDEVILLE: Deltombe, Degey 18, Gruslin 15, Delvaux 12 (2x3), Garot 12 (1x3), Tillieux, Guns, Balon Perin (2x3), Sprimont 4, Mouchart 9 (2x3).

Le premier derby de l'année ne manquait pas d'enjeux entre Profondeville et Beez. Défaits à l'aller, les Sharks avaient à cœur de prendre leur revanche. Et c'est ce qu'ils ont fait samedi soir. Grâce à une bonne défense et un jeu collectif, ils ont étouffé leurs hôtes, qui se sont logiquement inclinés. "On a fait un bon premier quart, mais ensuite, nous n'avons plus trouvé les solutions devant, confie Alexandre Borlon. Nous avons manqué d'agressivité. Ils nous ont donné des coups, et nous nous sommes laissés faire. Le faible de taux de réussite à distance ne nous a pas aidés non plus, car on avait tendance à prendre la première option à l'extérieur, au lieu de jouer à l'intérieur."

Degey inscrit les quatre premiers points de la rencontre dès les premières secondes de jeu (0-4). Les locaux réagissent directement via Van Hamme à mi-distance (6-6). Le ton est donné. Si les Sharks font parler leur puissance et leur vitesse dans la raquette, les Rouges répliquent souvent à distance, à l'image de la bombe de Trausch (9-10). Les deux rivaux finissent finalement le premier acte dos à dos, grâce à des shoots à distance bien pris de Mullenders et Balon Perin: 21-21 à la 10e. Le deuxième quart est moins équilibré. Les Bleus resserrent les rangs défensivement et continuent à jouer dans le secteur intérieur. Tout le contraire des Beezois, qui forcent leurs shoots extérieurs. Sous les impulsions de Balon Perin et grâce à plusieurs interceptions, les Profondevillois se donnent un bon bol d'air avant de rentrer aux vestiaires: 32-46 au repos.

À la reprise, c'est au tour de Delvaux d'alimenter le marquoir. Le capitaine des Sharks creuse l'écart (36-56), avant que les visités ne passent en press demi-terrain.

Une stratégie qui ne porte pas ses fruits car Gruslin profite des trous dans la défense adverse pour enfoncer le clou (50-69). Sur une bombe de Balon Perin, les visiteurs prennent jusqu'à 24 points d'avance, le plus gros écart du match: 50-74 à la demi-heure.

Dans le dernier quart, les Sharks relâchent complètement la pression sous le press tout terrain de Beez. Borlon inscrit dix points pour réduire l'écart (62-78). Les visiteurs stoppent l'hémorragie à temps et s'imposent au terme des quarante minutes. "C'est une belle revanche, lâche Jérôme Gruslin. On a mis de l'intensité pendant 30 minutes. Notre grosse défense nous a permis de partir en transition. On s'est un peu fait peur à la fin, mais heureusement, cela n'a pas eu de conséquence. Le groupe est en pleine confiance avec cette 4e victoire d'affiliée."

En R2A, Loyers B devait jouer contre Brainois mais la rencontre a été remise à une date ultérieure. Des cas de Covid ont été décelés chez les Brabançons.