Corrida de Ciney : une édition de tous les records

Debjani, Herbiet, Blachère et Gérardy, voilà quatre vainqueurs qui se sont imposés avec la manière lors de cette 32e édition de la Corrida de Ciney.

Amandine GILSON

Ce sont les petites têtes blondes qui ont ouvert les festivités de la 32e édition de la Corrida de Ciney, mercredi soir. Et on peut dire que le succès était au rendez-vous. On a approché les 200 participants (benjamins, pupilles, minimes et cadets), dont 88 benjamines et benjamins, contre 169 en 2019. Parmi eux, Pablo Laurent s’est montré le plus rapide. Blanche Crevits est la première demoiselle à rallier l’arrivée. La seconde course était destinée aux pupilles. Comme elle le fait si bien sur les cross, Florette Dossin a écrasé la concurrence et s’est imposée devant le peloton de 55 athlètes, composés de filles… et de garçons! Le premier garçon, justement, est deuxième, et il s’agit de Tom Barthel. Chez les Barthel, la course à pied, c’est une histoire de famille, puisque le grand frère, Lucas, l’a emporté chez les cadets, tout comme Nour Voos. Chez les minimes, la victoire revient à Quentin Lefèbvre et Maëlle Dujeux.

Cette année, les deux épreuves reines, le 5 et le 10 kilomètres, soit deux ou quatre boucles dans le centre-ville, étaient séparées. Les 445 athlètes de la petite distance étaient les premiers à s’élancer. Pointé du doigt comme favori, Alex Cellier (Arch) a dû se résoudre à laisser filer le podium. Un podium survolé par Alexandre Blachère, qui n’a laissé aucune chance à ses rivaux. C’est sa première victoire à Ciney, après sa seconde place l’an dernier. Romain Dumoulin et Marvin D’Aurilio ont complété ce podium. Chez les filles, après une première victoire en 2019 et un chrono de 18.30 minutes, Aline Gérardy a remis le couvert cette année. Elle a même explosé son temps de 21 secondes! Aline a d’ailleurs battu le record de l’épreuve, qui n’existe que depuis trois éditions. Derrière, on retrouve Marie Heinrichs, l’athlète de la Fly, et Iris Theunis.

Michaël Brandenbourg, le roi de la Corrida de Ciney avec ses dix victoires, étant présent en tant que supporter, il fallait trouver un nouveau vainqueur. Et on peut dire que le roi a trouvé son maître en la personne d’Ismaël Debjani. L’athlète olympique du 1 500 mètres ne s’est pas contenté de s’imposer… Il a signé également un nouveau record en descendant sous la barre des trente minutes sur le 10 kilomètres et ses 120 mètres de dénivelé positif. Amaury Paquet et Bastien Marinx, sont montés aussi sur la boîte.

Chez les dames, Chloé Herbiet a tiré des leçons de sa première expérience sur l’épreuve en 2019 et s’est imposée avec la manière devant Roxane Cleppe et Elodie Van Den Abeele.