Saint-Jean-Sart Aubel passera les fêtes en tête de la D3D: "La D2? Nous n'en sommes pas encore là!"

Saint-Jean-Sart Aubel est devenu leader juste avant la trêve. L’équipe va-t-elle confirmer en 2022?

D.L.

Leader de D3B: c’est avec ce statut hautement convoité que Saint-Jean-Sart Aubel passera les fêtes. Vainqueurs à Gedinne (4-7, buts de Lanckohr, Smits, doublé de Crisigionvanni et triplé de Franck), les Aubelois l’ont jouée à la Max Verstappen pour passer devant à la faveur de leurs performances, tout en profitant des erreurs des concurrents. Mais contrairement au champion de F1, rien n’est acquis pour SJS Aubel, qui devra confirmer en 2022.

«Encore 11 matches»

"Il reste onze matches et c'est loin d'être terminé!" rappelle Antoine Baltus, joueur et co-responsable de l'équipe avec Rémi Franck. SJSA (11 m, 18 pts) compte un point de plus que le MF Oreye et le Cosmos Stavelot, 3e, peut également revenir 1 point s'il gagne son match en retard. "De notre côté, le bilan est positif. On a eu un peu de mal au démarrage, notamment avec ce point perdu contre Bastogne suite à la carte rouge de notre gardien Beckers. Il y a également eu ce moment plus creux (1 point sur 4) à domicile, dû principalement à quelques absences mais quand on lit les articles, c'est un peu la même chose pour toutes les équipes. C'est une année particulière…"

Antoine Baltus et les Oranges ont en tout cas envie d’y croire. Et, surtout, de ne pas avoir de regrets en bout de course. Avec une montée en D2 à la clé?

" Si montée en D2 il y a, je pense que sportivement nous ne serions pas ridicules. Du moins, si on n'a pas trop d'absences et qu'on peut compter sur l'aide financière de nos sponsors. Mais bon, nous n'en sommes pas encore là!"

Certes. Mais, on le répète: les Aubelois ont une belle carte à jouer.