Une corrida qui ne manque pas d’air

Pour cette 6° édition, le club "La Fly" a encore glissé les petits plats dans les grands. Aussi bien au niveau de la quantité que de la qualité.

Maurice MINE
Une corrida qui ne manque pas d’air
Céline Bailleux, première dame sur les 9 kilomètres. ©EdA - 501761695370

Les gens ont l'art de soigner le moindre détail. Cédric Mousty, le trésorier du club organisateur de la corrida explique: "Au départ, notre club était exclusivement "VTTiste". Puis, au fil des années, il s'est mis à courir sur la pointe des pieds! Et nous en sommes arrivés à organiser trois rendez-vous: une concentration VTT, un cross Duathlon qui était récemment réservé au championnat de Belgique, puis cette corrida en partenariat avec le club de Rhisnes. Tout un programme. Que nous nous efforçons de gérer au mieux sous la baguette de notre chef d'orchestre Valérie Michaux. Le menu n'est pas triste. Le mardi est réservé à la course à pied, le mercredi au vélo-route, le jeudi au VTT et le vendredi à la natation. Ici à Emines, nous avons appelé notre loca "le Dérailleur". Pour deux raisons: la première est sportive, la seconde est plutôt festive. Car il nous arrive, de temps en temps, de sortir des rails!" Ce club de 167 membres, cher au président Eddy Fabulus, va encore enregistrer vendredi soir la bagatelle de 466 inscriptions. Deux tours du terrain de foot pour les enfants, suivis d'une, deux et trois boucles de trois bornes par sentes et champs. Avec feu d'artifice en toile de fond.