Rallye du Condroz: le point à la mi-journée de dimanche

Stéphane Lefebvre garde la tête d’un classement général où la bagarre pour le podium fait rage.

Florian Caspers
Rallye du Condroz: le point à la mi-journée de dimanche
Ghislain De Mevius et le Wanzois Johan Jalet ont réalisé une matinée de tout premier plan. ©heymans

Après une journée de samedi écourtée, les pilotes encore en lice dans ce 47e Rallye du Condroz s’élançaient ce dimanche pour deux boucles de trois spéciales.

Si la spéciale de Ramelot (7.83km) avait vu Adrian Fernemont reprendre 2.5 secondes à Stéphane Lefebvre et se rapprocher un peu du leader, on pouvait également noter la belle performance de Ghislain De Mevius, deuxième de la spéciale, qui profitait de la légère contre-performance de Charles Munster pour espérer toujours remonter sur le podium.

Les pilotes ont ensuite dû gérer leurs nerfs puisque le départ de la spéciale entre Marchin et Perwez, la plus longue du week-end, a été donné avec une demi-heure de retard suite à une panne de la voiture 0, qui précède le peloton.

Pas de quoi décontenancer Ghislain De Mevius, qui frappait fort en s’offrant le scratch à l’issue des 18.82km. Le fils de Grégoire collait 2.6 secondes à Lefebvre, 6.1 à Fernemont et 7.5 à Munster pour éjecter ce dernier de la troisième marche du podium. Autre enseignement à tirer de ce juge de paix, Lefebvre, double tenant du titre, recreusait à nouveau un peu le trou sur Fernemont alors que Cherain se rapprochait également de la cinquième place de Verschueren.

C’est donc également avec une bonne demi-heure de retard que les concurrents ont pris le départ de la dernière spéciale de la matinée entre Amay et Verlaine. Et alors qu’on pensait peut-être Lefebvre parti vers un troisième sacre dans ce Rallye du Condroz, tout est relancé après cette dernière spéciale de la matinée. Passé à côté, le Français concède du temps à tous ses adversaires et voit revenir Fernemont, auteur de deux scratchs en trois spéciales, à moins de 6 secondes alors que De Mevius pointe, lui, à 9.5 secondes. Munster, qui a perdu sa place sur le podium, est loin d’être décroché avec ses 13.2 secondes de retard sur Lefebvre.

Concernant les régionaux, Maxime Potty est toujours bel et bien accroché à sa 12e place, même s’il semble avoir fait une croix sur le Top 10 suite à une crevaison dans la première spéciale de la journée. Pas de changement non plus pour Etienne Monfort et Jean-Fred Colignon, qui pointent respectivement aux 15e et 18e places.

Place maintenant à une pause d’environ une heure et demie pour les pilotes qui auraient dû s’élancer sur la deuxième boucle dès 13h18. Mais le retard de la matinée sera répercuté sur l’après-midi puisque tout est décalé d’une demi-heure. Les trois dernières spéciales promettent d’être passionnantes!