Aie, Fize retombe déjà dans ses travers

Dans un match aussi serré que tactique, la décision est venue dans les arrêts de jeu. Frustrant pour Fize et enthousiasmant pour Melen. Fize - Melen : 0 - 1

Stéphane Rigo
Aie, Fize retombe déjà dans ses travers
Le penalty de Henke a tué Vandervost et consorts. ©EdA - 501694122446

Une frustration bien compréhensible pour des Fizois qui pensaient obtenir au moins le point d’un partage qu’ils n’auraient pas volé. Une frustration d’autant plus grande que Deprez et ses hommes avaient le sentiment qu’ils auraient pu gagner cette rencontre. Ils s’étaient procuré la première possibilité de la rencontre par Boumediene qui s’était présenté seul face à un Piron qui avait parfaitement fait le job. Fize avait eu ensuite du mal à approcher dangereusement le domaine adverse. Mais, en fin de rencontre, deux autres phases de jeu nourrissaient la frustration locale. Tout d’abord lorsqu’une action initiée par Rovny et Licour parvenait dans les pieds de Vandervost. Le médian fizois se trouvait idéalement placé dans le petit rectangle à moins de trois mètres du but lorsqu’il s’écroula. L’arbitre donnait coup de pied de but. Puis lorsque Rovny subtilisait le ballon dans les pieds d’un adversaire pour s’en aller seul vers le but mais l’arbitre estimait que le médian offensif local avait commis une faute. Autant la frustration locale était légitime, Melen n’en a pas pour autant volé son succès. Tablant sur une solide organisation et une très jolie solidarité, les hommes de Collin ont très bien su contrer leur adversaire. Malgré toute sa bonne volonté et la possession du ballon Fize a été moins dangereux que Melen. La faute à un bloc mélinois qui a très bien bloqué les relances Hesbignone tout en appliquant, à des moments choisis, un pressing qui lui permettait de récupérer le ballon et d’inquiéter Firquet. En première période, à plusieurs reprises, le portier Fizois maintenait ses couleurs dans la partie en mettant en échec des essais de Ferraioili, de Scheffer (à deux reprises), de Dumoulin et de Crisigiovanni. Après la pause, Melen se procurait moins de possibilités mais aurait pu également obtenir un premier pénalty avant que Lambrecht trouve le piquet. Dans les dernières minutes, Fize poussait sans trop de réussite lorsque Melen partit en contre. Renon et Ferraioli se disputaient le ballon lorsque l’arbitre accorda un pénalty que Henke ne loupait pas offrant ainsi un sixième succès à Melen.