Lucas Delvaux, l’écho geerois

Septante-six minutes contre Malmedy début septembre, puis les 90 ici contre Jehay avec, à chaque fois, «le 0 derrière» comme on dit.

A.R.
Lucas Delvaux, l’écho geerois
Lucas Delvaux était de retour dans le onze. ©- Anthony RIZZI

Si on devait paraphraser l’importance de Lucas Delvaux sur l’échiquier geerois en citant une peinture de son illustre homonyme Paul Delvaux, on nommerait «L’Echo». Un tableau peint en 1943 où, en filigrane, le corps d’une femme se répète à l’infini dans un décor lunaire.