Duel Pratz-Lorenzon: «Deux hommes de rectangle et de super gars»

Olivier Defresne a associé Patrick Pratz et Anthony Lorenzon à Couvin. Il évoque cette période, avant leur «duel» de ce soir.

Michel Boreux
Duel Pratz-Lorenzon: «Deux hommes de rectangle et de super gars»
Les deux buteurs ont animé les offensives fagnardes, en 2019-2020. ©ÉdA – 5052074975

Avec sa cohorte de joueurs issus de notre province et Frédéric Jacquemart à sa tête, Marloie est un peu la «troisième équipe namuroise» de la série. Le «derby» de ce soir, face à Onhaye, aura aussi la particularité d'opposer, à distance, deux des meilleurs buteurs de la division, à savoir le Marlovanais Patrick Pratz (5) et le Walhérois Anthony Lorenzon (7). Deux joueurs qui ont aussi porté les mêmes couleurs, celles de Couvin-Mariembourg, en 2019-2020, sous la houlette d'Olivier Defresne. «C'était lors de ma dernière saison là-bas, en D2», se souvient le Biesmois, bien placé pour comparer ces deux renards des surfaces. «Ce sont deux profils assez semblables. Deux hommes de rectangle, au sens du but très aiguisé. Leur complémentarité ne sautait donc pas aux yeux, mais quelque part, je suis parvenu à les faire jouer ensemble. Mais, pour cela, j'ai dû demander à l'un d'eux d'endosser un rôle dans lequel il n'était pas le meilleur. En l'occurrence, c'est Patrick qui a accepté de reculer un peu dans le jeu, comme deuxième attaquant ou 9,5, et de dézoner en perte de balle. Cela s'est très bien passé. Pas un ne s'est plaint de la situation. Il faut dire que ce sont deux super gars, aux qualités et à la mentalité exemplaires. Et qui s'entendent très bien. Chapeau à eux.»