Les Romedennoises ont cru en leurs possibilités

Les joueuses de Pol Marchandisse ont glané deux très beaux points, ce week-end, contre une formation du Nord.

Michel Boreux
Les Romedennoises ont cru en leurs possibilités
Marie Roulin (1), Sarah Douxfils (14) et leurs équipières ont déjà ramassé cinq unités, en trois sorties. ©ÉdA – J-Ph. Pickar

Certains craignaient le pire, pour les équipes namuroises de la série aux effectifs restreints. Mais, avec son noyau de huit joueuses, Pol Marchandisse a connu une fructueuse entame de championnat. «C'est surtout le résultat de ce week-end, signé face à une équipe néerlandophone (NDLR: 3-2 contre Herenthout), qui fait plaisir», souligne le coach des Romedennoises, qui avaient déjà pris trois points lors du match d'ouverture, à Profondeville. «Mais cela ne pouvait faire office de référence, car honnêtement, nous n'avons jamais été mis en difficulté au cours de ce derby. Après un seul match amical, disputé le mardi avant, c'était notre deuxième possibilité de se remettre à six sur un terrain. Mais on s'est montré à l'aise dans tous les secteurs de jeu, pour dominer les débats de la tête et des épaules.»