EN IMAGES | Meux B enfonce un peu plus Beauraing en bas de classement

Punis à trois reprises par Bajraktari, les Beaurinois n’ont fait qu’illusion et s’enlisent dangereusement en fond de tableau. À l’inverse, Meux B se donne un tout petit peu d’air.

Philippe Thirion

La victoire meutoise sur Beauraing permet aux joueurs de Claudio Batatinha de prendre 4 unités d’avance sur leur adversaire du jour, avant de recevoir Malonne. Beauraing, quant à lui, est en crise au vu de la qualité du jeu, du nombre incalculable d’erreurs individuelles et l’absence de finition. L’avenir nous dira si cette équipe est capable de réagir assez vite, pour éviter de vivre une saison noire. Rien n’est encore joué mais sans électrochoc, les Beaurinois devront s’en remettre à un nouveau miracle.

Alain Barbier s’interroge…

«Je suis sans mots, après une telle prestation. J’espère qu’intérieurement, ils vont prendre la mesure de la situation dans laquelle nous nous trouvons. On savait, à l’approche du championnat, que nous faisions partie des plus faibles. Malheureusement, cela se confirme et nous sommes à notre place au fond du tableau. Je suis aussi interrogatif sur mon rôle, au vu de l’application des consignes…»

Claudio Batatinha: «On a profité des erreurs»

«J’avais demandé aux joueurs d’avoir du caractère en abordant cette rencontre. On marque à des moments idéaux, en début de rencontre et juste avant la pause. J’avais décidé de jouer avec le vent en première mi-temps, afin de nous aider dans le pressing. On est parvenu à mettre à profit les erreurs de nos adversaires, à l’inverse de nos dernières rencontres. C’est bon pour le moral.»