Van Genechten: «Prendre du plaisir pour les dernières»

Jonas Van Genechten va mettre un terme à sa carrière mardi, à Binche-Chimay-Binche, après avoir disputé un dernier Enfer du Nord, ce dimanche.

Julien Gillebert
Van Genechten: «Prendre du plaisir pour les dernières»
Jonas Van Genechten met un terme à sa carrière mardi prochain. ©Franz-Renan JOLY | B&B HOTELS p/b KTM

Il avait le sourire, mercredi matin, sur la place venteuse de La Louvière, au départ de l'Eurométropole Tour. Jonas Van Genechten vit les dernières courses de sa carrière avec intensité. Cette semaine, sur l'épreuve organisée par Louis Cousaert, il s'est rappelé qu'il y avait posé les bases de sa carrière, avec des places d'honneur décrochées sur la course qui s'appelait à l'époque le Circuit Franco-Belge. Avec notamment une quatrième place dans la dernière étape, à Tournai, en 2008, quand il n'était pas encore pro, prouvant qu'il méritait d'être recruté par une équipe du plus haut niveau du vélo. Il n'a pas obtenu de place d'honneur, mercredi, puisqu'il a fini 106e à Tournai de la course wallonne. Toujours en forme en fin de saison, le routier sprinter de Biesme-sous-Thuin a de bonnes sensations actuellement et veut se faire plaisir pour ses deux dernières courses. Car, à 35 ans, il a décidé de mettre un terme à sa carrière. «J'ai le programme dont je rêvais pour terminer», détaille le coureur de la formation B&B Hôtels p/b KTM. «C'était chouette de faire l'Eurométropole Tour. Et je suis content de pouvoir disputer un dernier monument, ce dimanche, avec Paris-Roubaix.»Une course mythique sur laquelle il s'était classé 28e en 2017, quand il était chez Cofidis, une des nombreuses équipes par lesquelles il est passé (il a porté les maillots de B&B, IAM cycling, Lotto Belisol, Wallonie Bruxelles et les formations de Jean-François Bourlart, quand la structure d'Intermarché Wanty-Gobert n'était pas encore une équipe pro). «Je ne me mets pas de pression particulière pour dimanche, je veux juste profiter, prendre du plaisir», ajoute encore l'ancien vainqueur d'étape du Tour d'Espagne. «Comme j'en ai pris sur mes récentes courses. Je suis satisfait de mon niveau, de ma condition. Et après Paris-Roubaix, je vais normalement disputer ma dernière course à Binche-Chimay-Binche. Je suis réserve pour Paris-Tours, mais ce serait beau pour moi de terminer à Binche. Cela reste une course en semaine, mais j'espère quand même qu'il y aura de nombreuses personnes.»