Entre sport et fiesta à Amée

Pour le plus grand plaisir des amateurs de joggings et de fiestas, le Relais Wallon est de retour ce mercredi, après une année d’absence. Le concept reste inchangé, tant son succès est confirmé. Départ à 19h00, ou plutôt 19 h 15, après un quart d’heure académique, pour les 164 équipes présentes au parc d’Amée. Ou plutôt, pour les coureurs «A» des équipes composées de quatre athlètes. Ils réalisent une première boucle de 2,5 kilomètres avant d’être rejoints par l’athlète «B». À deux, ils font une seconde boucle, et prennent, au passage, le coureur «C». Le dernier coureur, qui porte la lettre «D» sur son dossard, rejoint le trio pour une ultime boucle. La première équipe à franchir la ligne d’arrivée, remporte la victoire. Voilà pour le côté sportif. L’aspect festif, lui, se ressent principalement par l’ambiance toute particulière de cet événement, mais également par le ravitaillement de course, un petit verre de péket, proposé à chaque tour.

A.G.

Chaque année, de très bons athlètes font le déplacement, fin de saison oblige, pour courir tout en s’amusant. Cette année, l’équipe de l’Arch, composée de Florian Howet, Adrien Noël, Arthur Grandjean et Thibaut Marmignon, prend sa revanche par rapport à 2019 et décroche la première place, devant Boris Rolin, Joachim Libois, Sylvain Denis et Céline Magnée, deuxième au scratch et première équipe mixte. Les «Goub-Boys», pour la famille Goubau, complètent le podium scratch.