Alejandro Valverde en visite au Mur

L’Espagnol, troisième mercredi de la Flèche wallonne et recordman de l’épreuve, est venu au Mur Coffee & Cycling avec ses coéquipiers.

Julien Gillebert
Alejandro Valverde en visite au Mur
Valverde et Van Vleuten devant la grande affiche du coureur espagnol du magasin du Mur Café ©© Bernard Perrier

Bernard et Edward sont habitués à voir défiler des cyclistes dans leur café-boutique désormais bien connu, le Mur Coffee & Cycling. Des cyclotouristes, des cyclosportifs, mais aussi quelques pros. Comme les régionaux Tom Paquot, Louis Vervaeke ou Sylvain Moniquet, qui y passent régulièrement. Ce jeudi, c'est la star Alejandro Valverde qui a fait une escale dans leur établissement. Et il n'a pas manqué de monter à l'étage du Mur, pour y admirer la grande affiche à son image. «Nous avons été surpris de voir Valverde en personne arriver, avec plusieurs de ses coéquipiers de son équipe Movistar, dont Enric Mas (NDLR: deuxième du Tour d'Espagne 2018) mais aussi l'ancienne championne du monde Annemiek Van Vleuten, qui fait partie de l'équipe féminine de sa formation, commente Bernard Perrier. Nous avions déjà contacté l'équipe espagnole quand nous avions ouvert le Mur. Avec cette grande affiche de Valverde dans le magasin, nous voulions l'inviter quand il était dans la région, pour les classiques ardennaises. Nous n'avions reçu qu'une courte réponse de l'équipe, qui nous signalait avoir bien reçu notre demande. Mais il n'était pas venu. Deux ans plus tard, deux coureurs de cette équipe sont venus: Carlos Verrona et Imanol Erviti. Je me rappelle qu'ils avaient acheté une casquette du Mur et qu'ils avaient pris des photos devant le grand portrait de leur leader Alejandro Valverde.»

Pour sans doute les montrer à leur leader. Ce qui a dû motiver l'ancien champion du monde à venir lui aussi faire un tour dans le repère des cyclistes de à Huy. «Malheureusement, il y avait la barrière de la langue, poursuit Bernard. Alejandro ne parle qu'espagnol, que je ne pratique pas. Mais même sans avoir pu parler, nous avons senti qu'il était touché. Il a d'ailleurs accepté de signer cette grande affiche, en espagnol, en inscrivant 'Avec toute mon affection'. Nous sommes très contents. On est comme des gamins!»

Cette visite de l’Espagnol, recordman de la Flèche wallonne avec cinq succès, mais aussi deux places de deuxième et, depuis mercredi, une troisième place, puisqu’il a accompagné Julian Alaphilippe et Primoz Roglic sur le podium, au sommet du Mur de Huy, pourrait motiver, ces prochaines années, d’autres stars du vélo à venir faire une pause, lors d’un Coffee-ride de récup, entre l’Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège.