Hannut perd Beck, Bollaers et Blanchy

Le coach chéri des Hannutois prend la direction de Grâce-Hollogne… avec ses deux joueurs fétiche.

Didier DELMAL
Hannut perd Beck, Bollaers et Blanchy
Bollaers s’en va. ©Masson

Entre Hannut et David Beck, l'histoire d'amour remonte à presqu'une décennie. Mais, en cette fin de mois de janvier qui va voir la planète basket s'agiter, le coach a décidé de ne pas prolonger son aventure avec les Hesbignons. «Que ce soit clair. Je ne quitte pas ce club qui était comme ma famille pour aller ailleurs. C'est juste que le confinement m'a fait retrouver certains moments en famille que je ne veux pas perdre. Le choix a été très compliqué pour moi mais j'ai décidé de ne plus coacher les seniors hannutois, expliquait David Beck après sa réunion avec le groupe. Ce fut difficile de l'annoncer au président Lambert qui est devenu un vrai ami au fil de ces années. Mais ce n'est qu'un au revoir et j'aiderais le club au besoin.»

Maintenant, le club se retrouve sans coach mais aussi avec un autre problème puisque le duo «liégeois» Bollaers-Blanchy partira aussi. Arrivé pour le coach Beck, l'intérieur et l'ailier ont décidé de prendre la direction de la P3 très ambitieuse de Grâce-Hollogne. Un club en pleine restructuration qui vient de se doter d'un nouveau directeur technique dont le nom est… David Beck! «Mais pas question d'y diriger l'équipe première, le coach en fonction fait de l'excellent travail. Pour ma part, je vais tenter d'organiser et de faire progresser l'école des jeunes sur plusieurs années. Un nouveau défi passionnant», concluait l'ancien coachhannutois.